Au travers des murs

Le fil de l'écoute

Nos derniers billets

Désir de son ! (l’émission des 10 ans à la Scam)

Par

Parce que nous avons soif de son et parce que nous n’avons pas fini d’avoir soif, nous avons placé notre événement des 10 ans à La Scam sous le signe du « désir de son ». Réécoutez cette soirée pour partager avec nous ce qui nous plaît, ce qui nous préoccupe, ce qui nous agite et ce que nous pouvons désirer pour les 10 ans à venir.

Petite histoire de la prise de son naturaliste. Épisode 1 : récitals d’oiseaux et d’oiselles (années 1880 – 1920).

Par

Les enregistrements animaliers et paysagers ont une histoire, extrêmement brève comparée à celle de leurs objets, et dépendent étroitement de l’évolution des technologies aussi bien que des sociétés. Retour sur 130 ans de prises de sons naturels, depuis les concerts de volatiles captifs jusqu’aux tentatives de préserver le vivant dans toute sa diversité biologique et sonore.

« Pour cause d’interférences » : 3 journées critiques et sonores

Par

À l’époque du contrôle tout-numérique où chacun·e est bien cadré·e, ciblé·e, surveillé·e, comment peut-on encore créer des interférences ? Les 26-27-28 septembre 2018, la Fondation du doute et l’École d’art de Blois donnent carte blanche à Syntone, pour 3 journées d’exploration radiophonique et 3 approches sonores et critiques de ce qui fait interférence aujourd’hui.

France Culture casse la création en deux

Par

En cette rentrée 2018-2019, le volume accordé à la création radiophonique sur France Culture est au niveau le plus bas de son histoire : l’émission Création on air n’est plus diffusée qu’une fois par semaine au lieu de deux, le dimanche à 23h. Mais le désintérêt de la direction de la chaîne envers la création représente un profond manque de vision.

Il était une fois le podcast. 3 : Des cabanes aux immeubles

Par

Voici venue la tâche à peu près impossible de poursuivre le panorama de la production là où on l’avait arrêtée, c’est-à-dire au tout début des années 2000. Une première vague, de 2002 à 2006, marqua l’institution progressive du podcast dans le paysage médiatique francophone. Une deuxième vague, de 2007 à 2015, se caractérisa par une volonté de structuration et de déploiement.