La revue de l’Écoute

La revue de l’Écoute (Les carnets de Syntone), c’est un revue imprimée trimestrielle pour élargir l’écran. D’environ 60 pages petit-A5, on y trouve des contenus originaux et en primeur, bichonnés par l’équipe de Syntone ainsi que par des auteur·e·s de radio, des réalisatrices-teurs, des universitaires, des artistes graphiques.

S’abonner à la Revue La trouver en librairie

Voir le sommaire du numéro en cours Feuilleter les anciens numéros

S’abonner à la revue de l’Écoute, c’est :

  • permettre au site de Syntone d’exister en accès libre ;
  • contribuer à une souscription permanente finançant nos futurs articles et notre travail de veille ;
  • soutenir une critique indépendante de la création sonore et radiophonique ;
  • recevoir une fois par trimestre une revue papier artisanale publiant une sélection d’articles de fond en avant-première ;
  • permettre à celles et ceux qui n’ont pas les moyens de nous soutenir, ou qui découvrent la création sonore et radiophonique, de lire ces articles gratuitement en ligne.

Découvrez les coulisses de la fabrication


Numéro en cours : n°10 (été 2017)

Au sommaire :

  • Dans ce numéro, nous faisons la rencontre de la journaliste et documentariste Pascale Pascariello (Les Braqueurs). Des propos recueillis par Clément Baudet, des images d’Émilie Seto.
  • Reportage sur le campus de l’Université Bauhaus de Weimar qui développe depuis 1997 un cursus de radio expérimentale. Texte et photographies d’Alexandra Baraille.
  • La rubrique « œuvre ouverte » s’ouvre au documentaire Le corps d’Ihsane de Richard Kalisz. Une chronique d’Aline Pénitot.
  • Au programme du nouvel épisode de Quand la radio trompe l’oreille (petite histoire des faux-semblants radiophoniques) de Juliette Volcler : une révolution le jour de Noël, la fausse mort d’un ancien chef d’État, de l’humour écolo et des créatures invisibles aux sons pointus.
  • En guest star, Fañch Langoët, du blog Radio Fañch, nous offre sa vision de sa radio : 5 planches d’écritures originales, signées de l’auteur-auditeur-blogueur.
  • Et bien sûr la couverture sérigraphiée et les dessins de Rosalie Peeters, les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif, le son de saison de Marc Namblard, le conseil de Juliette Volcler pour les « petites oreilles » et la fiche pratique de pali meursault : Fabriquer et adapter ses câbles audio.

Remonter


S’abonner à la revue de l’Écoute et soutenir Syntone

L’abonnement pour quatre numéros (un an) est de 30 euros pour les particuliers en France, 32 euros pour l’UE et la Suisse, 34 euros pour le reste du monde ; et de 50 euros pour les institutions et les structures professionnelles (radios, médiathèques, centres de documentation, écoles supérieures…).

Vous pouvez également faire un don libre. S’il est inférieur aux montants ci-dessus, vous recevrez toute notre gratitude pour ce soutien à notre travail et à ce site. S’il leur est supérieur, vous recevrez toute notre gratitude et les quatre prochains numéros de la revue. Dans ce deuxième cas, les personnes imposables et fiscalisées en France auront droit à une réduction d’impôt égale à 66 % du montant supplémentaire versé. Par exemple, si vous donnez 100 euros, nous vous faisons un reçu pour don de (100-30=) 70 euros, ce qui vous donne droit à une réduction d’impôt de 46,20 euros. Par conséquent, si vous donnez 100 euros, vous ne dépensez en réalité que 53,80 euros.

Vous pouvez régler :

  • en ligne grâce au formulaire ci-dessous mis en place par la plateforme HelloAsso. Lors de la transaction, n’oubliez pas de nous laisser vos coordonnées postales !
  • par chèque à l’ordre de l’association Beau bruit à l’adresse suivante : Syntone / association Beau bruit / 30 rue de l’Hospice / 66500 Prades

Propulsé par HelloAsso

Pour toute question, contactez-nous.

Merci pour votre soutien !

Remonter


Librairies

Depuis le n°5, la revue est présente en librairies. Voilà ci-dessous une liste régulièrement mise à jour de celles où vous les trouverez.

Bordeaux

Brest

  • Librairie Dialogues, square Monseigneur Roull

Bruxelles

  • Centre d’art contemporain Wiels, Avenue Van Volxem 354, Forest

Grenoble

Lille

  • Librairie Meura, 25 rue Valmy, métro République – Beaux-Arts

Lyon

  • Librairie Passages, 11 rue de Brest, 2e arrondissement, métro Cordeliers

Marseille

Nantes

Orléans

Paris

  • Compagnie, 58 rue des Écoles, 5e arrondissement, métro Odéon ou Cluny
  • L’Atelier, 2 bis rue du Jourdain, 20e arrondissement, métro Jourdain

Perpignan

Toulouse

Tours

 

Remonter