La revue de l’Écoute

La revue de l’Écoute, c’est la revue imprimée trimestrielle de Syntone. On y trouve des contenus originaux et en primeur, bichonnés par l’équipe habituelle de Syntone ainsi que par des autrices et auteurs de radio, des journalistes indépendant·e·s, des artistes graphiques. Tous les trois mois, élargissez votre écran, lisez Syntone sur papier.

S’abonner à la Revue La trouver en librairie

Voir le sommaire du numéro en cours Feuilleter les anciens numéros

S’abonner à la revue de l’Écoute, c’est :

  • permettre au site Syntone.fr d’exister en accès libre ;
  • contribuer à une souscription permanente finançant nos futurs articles et notre travail de veille ;
  • soutenir une critique indépendante de la création sonore et radiophonique ;
  • recevoir une fois par trimestre une revue papier publiant une sélection d’articles de fond en avant-première ;
  • permettre à celles et ceux qui n’ont pas les moyens de nous soutenir, ou qui découvrent la création sonore et radiophonique, de lire ces articles gratuitement en ligne.


Numéro en cours : n°15 (automne 2018)

Sommaire :

  • Au programme de ce numéro d’automne, une expérience radiophonique en accueil thérapeutique : c’est Radio Sans Nom, petite sœur de la Colifata (première station née dans un hôpital psychiatrique, à Buenos Aires). Un reportage de Léna Burger.
  • Ora Nichols, la bruiteuse en chef du Mercury Theatre on the Air d’Orson Welles, fait l’objet du premier portrait de femmes dans la création sonore par Juliette Volcler.
  • Nous continuons notre dossier « radio et prison » avec une chronique, par Clément Baudet, du podcast Ear hustle, réalisé depuis un pénitencier californien.
  • En cahier central, Images-mouvements sonores : une expérimentation son+sténopé d’Alexandre David et Étienne Noiseau.
  • Juliette Volcler poursuit sa Petite histoire de la prise de son naturaliste où l’on continue d’apprendre autant sur l’évolution de notre rapport à la technologie que sur celle de notre rapport à la nature.
  • Le documentaire Enfermée à l’EHPAD d’Amandine Casadamont est l’ « œuvre ouverte » de ce numéro, choisie et chroniquée par Étienne Noiseau.
  • Sans oublier la suite du feuilleton de Laure Egoroff, Acoufitness ou comment j’ai rééduqué mon oreille, le son de saison de Marc Namblard (le Grillon des bois) et le traditionnel conseil d’écoute pour les « petites oreilles ».

Remonter


S’abonner à la revue de l’Écoute et soutenir Syntone

L’abonnement pour quatre numéros (un an) est de 30 euros pour les particuliers en France, 32 euros pour l’UE et la Suisse, 34 euros pour le reste du monde ; et de 50 euros pour les institutions et les structures professionnelles (radios, médiathèques, centres de documentation, écoles supérieures…).

Vous pouvez également faire un don libre. S’il est inférieur aux montants ci-dessus, vous recevrez toute notre gratitude pour ce soutien à notre travail et à ce site. S’il leur est supérieur, vous recevrez toute notre gratitude et les quatre prochains numéros de la revue. Dans ce deuxième cas, les personnes imposables et fiscalisées en France auront droit à une réduction d’impôt égale à 66 % du montant supplémentaire versé. Par exemple, si vous donnez 100 euros, nous vous faisons un reçu pour don de (100-30=) 70 euros, ce qui vous donne droit à une réduction d’impôt de 46,20 euros. Par conséquent, si vous donnez 100 euros, vous ne dépensez en réalité que 53,80 euros.

Vous pouvez régler :

  • en ligne grâce au formulaire ci-dessous mis en place par la plateforme HelloAsso. Lors de la transaction, n’oubliez pas de nous laisser vos coordonnées postales !
  • par chèque à l’ordre de l’association Beau bruit à l’adresse suivante : Syntone / association Beau bruit / 30 rue de l’Hospice / 66500 Prades

Propulsé par HelloAsso

Pour toute question, contactez-nous.

Merci pour votre soutien !

Remonter


Librairies

Depuis le n°5, la revue est présente en librairies. Voilà ci-dessous une liste régulièrement mise à jour des librairies où vous trouverez la revue au prix public de 8 € TTC.

Arles

Bordeaux

  • Librairie Mollat, 15 rue Vital-Carles

Brest

  • Librairie Dialogues, square Monseigneur Roull

Bruxelles

  • Centre d’art contemporain Wiels, Avenue Van Volxem 354, Forest

Grenoble

Lille

  • Librairie Meura, 25 rue Valmy, métro République – Beaux-Arts

Lyon

  • Librairie Passages, 11 rue de Brest, 2e arrondissement, métro Cordeliers

Marseille

Nantes

Orléans

Paris

  • Librairie Compagnie, 58 rue des Écoles, 5e arrondissement, métro Odéon ou Cluny
  • L’Atelier, 2 bis rue du Jourdain, 20e arrondissement, métro Jourdain

Perpignan

Toulouse

Tours

 

Remonter