Syntone appuie sur “pause”

À partir du mois de février 2019, Syntone suspend toutes ses publications, web et papier, pendant une période d’au moins douze mois. Cette décision, difficile à prendre mais nécessaire, est motivée par le besoin de repenser notre modèle économique et le mode de diffusion de nos publications. En effet, malgré une année 2018 riche en collaborations à l’occasion de nos 10 ans, le nombre insuffisant d’abonné·e·s et le manque de soutien institutionnel rendent impossible la poursuite du projet en l’état.

Syntone ne peut plus exister tel que vous le connaissez et doit se transformer.

Cependant, aucune publication en 2019 ne veut pas dire aucune activité. Nous sommes dès aujourd’hui à votre disposition pour imaginer une programmation au sein de votre événement, participer à votre projet éditorial, animer un atelier d’écoute critique, un débat, une conférence ou une formation professionnelle.

Nous profitons aussi de ce communiqué pour remercier toutes les personnes qui croient en la pertinence du projet initial de Syntone et en particulier nos fidèles abonné·e·s. Nous vous appelons à nous rejoindre pour construire la suite !

Envoyez-nous vos propositions.

À bientôt.

P. S. : Si vous faites partie de nos abonné·e·s, vous recevrez une information spécifique à propos de votre abonnement.

2 Réactions

  • Avatar Vincent Reignier dit :

    Bonjour
    Je n’ai jamais reçu le courrier d ‘information dont vous faites mention dans votre éditorial.
    J’ai payé pour un abonnement de 4 numéros, et je n’en ai reçu que deux.
    J’aime beaucoup votre revue que j’ai découverte sur le tard et je regrette sincèrement les difficultés que vous rencontrez.
    Puis-je peut-être recevoir des anciens numéros en compensation ?
    Merci d’avance
    Vincent reignier

    • Syntone Syntone dit :

      Bonjour. En effet, nous n’avions pas votre adresse mail jusqu’à présent. Nous vous recontactons en privé. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.