La revue de l’Écoute ~ anciens numéros

Vous trouverez ici les archives en libre accès de la revue de l’Écoute (les carnets de Syntone), notre revue imprimée trimestrielle. Vous pouvez nous commander les numéros à l’unité (à partir du n°5, à l’exception du n°11) : pour cela, envoyez-nous un courriel. Chaque numéro est mis en ligne progressivement après la parution du numéro suivant. Et pour soutenir le travail de Syntone et la gratuité de notre site, abonnez-vous.

Accédez aux numéros déjà disponibles en ligne :

n°12 – hiver 2017-2018 n°11 – automne 2017 n°10 – été 2017 n°9 – printemps 2017

n°5 – mars 2016 n°6 – juin 2016 n°7 – septembre 2016 n°8 – déc 2016 -jan-fev 2017

n°HISTOIRES – mars 2015 n°IMAGE/MAGIE – juin 2015 n°JEU – octobre 2015 n°VRAI-FAUX – décembre 2015

2018


(date prévisionnelle de mise en ligne : septembre 2018)

n°13 – printemps 2018

Au programme de ce numéro de printemps (nouveau format, nouvelle maquette), plusieurs voyages dans le temps, quarante, cinquante et même quatre-vingt-dix ans en arrière :

Paul Deharme nous intrigue par son exaltation pionnière d’un art radiophonique encore en germe ; l’auditeur-blogueur Fañch Langoët recolle ses souvenirs d’adolescent sous le monopole d’État de la radiodiffusion française ; le philosophe Franco Berardi dit ‘Bifo’ témoigne de l’aventure censurée de Radio Alice à Bologne et décrypte l’évolution du contrôle de la parole.

Par contraste avec ces travaux de mémoire pourrait-on dire, on s’ancre aussi dans la présence de l’écoute « nature » avec le désormais traditionnel son de saison, l’actualité des podcasts pour la jeunesse ou encore la contemporanéité des fictions audio-sensibles d’Olivier Cadiot.

En plus de nos rubriques habituelles et de la fiche pratique dorénavant incontournable (consacrée cette fois à l’écoute au casque et sur enceintes), ce numéro 13 inaugure le parcours d’une personnalité du monde du son (ici Siham Mineur) et un feuilleton littéraire signé par la réalisatrice et comédienne Laure Egoroff.

Cet opus 13 est le premier de notre nouveau format, plus spacieux et plus souple, conçu par Catherine Staebler.

Remonter

2017


n°12 – hiver 2017-2018
  • Il y a un peu plus d’un an, le site Radio.Garden faisait le buzz. Derrière cette brillante idée pour écouter les radios du monde : des projets de recherche insoupçonnés dont nous parle l’universitaire allemand Golo Föllmer. Des propos recueillis par Étienne Noiseau avec des dessins originaux d’Antoine Blanquart.
  • Guillaume Abgrall prend le relais de notre « petite histoire » de la création radiophonique, direction l’Italie de 1933 : quel était vraiment le contexte idéologique et créatif derrière le Manifeste futuriste de la Radia dont nombre d’artistes s’inspirent aujourd’hui ?
  • À Sommières, petite ville entre Montpellier et Nîmes, Radio Sommières est la seule radio FM de France animée par des « moins de 25 ans » : Pierre Isnard-Dupuy s’y est rendu en reportage.
  • Quand l’histoire orale devient un outil de réappropriation… Juliette Volcler s’est intéressée à la série documentaire Rock against police. Des lascars s’organisent : retour sur un mouvement social et musical des quartiers populaires dans les années 1980.
  • Et bien sûr la couverture sérigraphiée et les dessins de Rosalie Peeters, les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif, le son de saison de l’audionaturaliste Marc Namblard, notre conseil pour les « petites oreilles » et la fiche pratique indispensable de pali meursault : Le placement des micros : enregistrer le paysage.
Remonter

n°11 – automne 2017
  • Dans ce numéro, nous partons à la (re)découverte du son, ludique, instructive et poétique, grâce au reportage dessiné de Lénon au Centre de Découverte du Son dans le Trégor en Bretagne, un parc de loisirs unique en son genre.
  • Nous rendons hommage à René Farabet, producteur historique de l’Atelier de Création Radiophonique disparu en juin dernier, avec une chronique de ses Bons Samaritains (1985), un documentaire dans le quartier des Marolles à Bruxelles. C’est dans la rubrique « œuvre ouverte » par Pascal Mouneyres, illustrée par des gravures d’Anne Peeters.
  • Rencontre avec trois « Utopistes Sonores » au grand raout DIY de l’été (Utopie Sonore). Des propos recueillis par Éloïse Plantrou, des photographies de Clémence Fermé.
  • Juliette Volcler achève son feuilleton Quand la radio trompe l’oreille (petite histoire des faux-semblants radiophoniques) avec un huitième épisode où le docufiction devient un genre institutionnalisé. On y parle notamment des réalisations du tandem Christophe Deleu / François Teste.
  • La rubrique « Dans les oreilles de… » est confiée à Félix Blume, preneur de son cinéma et auteur de créations radiophoniques. Il nous emmène en Haïti.
  • Et bien sûr la couverture sérigraphiée et les dessins de Rosalie Peeters, les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif, le son de saison de Marc Namblard, le conseil de Juliette Volcler pour les « petites oreilles » et la fiche pratique de pali meursault, particulièrement indispensable : Le placement des micros : enregistrer la voix.
Remonter

n°10 – été 2017
  • Dans ce numéro, nous faisons la rencontre de la journaliste et documentariste Pascale Pascariello (Les Braqueurs). Des propos recueillis par Clément Baudet, des images d’Émilie Seto.
  • Reportage sur le campus de l’Université Bauhaus de Weimar qui développe depuis 1997 un cursus de radio expérimentale. Texte et photographies d’Alexandra Baraille.
  • La rubrique « œuvre ouverte » s’ouvre au documentaire Le corps d’Ihsane de Richard Kalisz. Une chronique d’Aline Pénitot.
  • Au programme du nouvel épisode de Quand la radio trompe l’oreille (petite histoire des faux-semblants radiophoniques) de Juliette Volcler : une révolution le jour de Noël, la fausse mort d’un ancien chef d’État, de l’humour écolo et des créatures invisibles aux sons pointus.
  • En guest star, Fañch Langoët, du blog Radio Fañch, nous offre sa vision de sa radio : 5 planches d’écritures originales, signées de l’auteur-auditeur-blogueur.
  • Et bien sûr la couverture sérigraphiée et les dessins de Rosalie Peeters, les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif, le son de saison de Marc Namblard, le conseil de Juliette Volcler pour les « petites oreilles » et la fiche pratique de pali meursault : Fabriquer et adapter ses câbles audio.
Remonter

n°9 – printemps 2017
  • Pour ce numéro, l’artiste sonore marseillais David Bouvard signe la photographie originale de couverture et un portfolio photographique de 8 pages couleurs.
  • Nous faisons la rencontre du collectif belge indomptable Radio Moniek. Une interview à plusieurs voix recueillies par Guillaume Abgrall. Photos de Novella de Giorgi.
  • Dans le nouvel épisode de Quand la radio trompe l’oreille (petite histoire des faux-semblants radiophoniques), Juliette Volcler s’attarde sur la vogue des mises en abyme et des parodies survenue depuis les années 2000. Au programme : poissons d’avril, canulars et… À votre écoute, coûte que coûte !
  • Pascal Mouneyres consacre la rubrique « œuvre ouverte » à un classique, une des rares œuvres de Yann Paranthoën encore disponible pour le grand public : Questionnaire pour Lesconil (Prix Italia 1980), sur les traces du compositeur canadien Raymond Murray Schafer dans ce petit port du Finistère Sud.
  • Nous partons en Isère à la rencontre de Radio Dragon, quand radio rurale rime avec radio libre. Un reportage (texte et photographies) de Pierre Isnard-Dupuy.
  • Comme toujours, une couverture unique réalisée en sérigraphie par Rosalie Peeters, les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif et trois nouvelles rubriques ! Le son de saison de Marc Namblard, un conseil pour les « petites oreilles » par Juliette Volcler et une fiche pratique à découper (« fabriquez vous-mêmes vos capteurs de son ») signée pali meursault.
Remonter

2016


n°8 – décembre 2016 – janvier-février 2017
  • Nous faisons la rencontre d’Antoine Chao, infatigable reporter, pédagogue et cheville ouvrière de nombreuses radios temporaires. Avec lui, nous parlons de l’émission Comme un bruit qui court sur France Inter, mais aussi de Radio Uz, la Radio des Suds, Radio Debout, etc. Propos recueillis par Étienne Noiseau, dessins d’Antoine Blanquart.
  • Juliette Volcler poursuit sa Petite histoire des faux-semblants radiophoniques (ces fictions qui se font passer pour le réel), en s’intéressant aux années 1970 à 1990 où l’on commence à parler de docu-fiction quand le « faux-semblant » s’assume comme un genre à part entière.
  • Nous nous glissons « dans les oreilles d’Alessandro Bosetti » : l’artiste italien nous offre cinq pages de bande-dessinée signées de sa main.
  • Dans la rubrique « œuvre ouverte », Pascal Mouneyres revient sur une œuvre récente, marquante et remarquée par plusieurs prix : Les mots de ma mère, d’Aurélia Balboni.
  • Pour finir, nous partons en Allemagne au festival Radio Revolten grâce à Alexandra Baraille, qui durant 30 jours et 30 nuits d’octobre a érigé la radio comme art de la rencontre.
  • Et puis les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif de la création sonore & radiophonique, une image de Rosalie Peeters, et une couverture toujours unique car réalisée en atelier de sérigraphie au pied des Pyrénées.

Remonter

n°7 – septembre-octobre-novembre 2016
  • Sur le terrain, nous partons à Marseille pour un reportage à Radio Baumettes, l’atelier radio du centre pénitentiaire des Baumettes : texte et photos de Clément Baudet.
  • Nous nous glissons « dans les oreilles de Zoé Jadoul » : carte blanche à Zoé Jadoul, réalisatrice et formatrice radio auprès de personnes « pas comme tout le monde ».
  • Dans la rubrique « œuvre ouverte », nous faisons la dissection d’un classique maudit : Pour en finir avec le jugement de dieu, d’Antonin Artaud, par Pascal Mouneyres, avec des peintures d’André Robèr.
  • Juliette Volcler poursuit sa Petite histoire des faux-semblants radiophoniques (ces fictions qui se font passer pour le réel), resitue le genre des reconstitutions historiques à la radio et analyse L’Attentat en direct de Claude Ollier (1969) qui préfigure l’émergence du docu-fiction.
  • Pour finir, nous faisons la rencontre de Marc Namblard, guide naturaliste et preneur de « son nature », à la recherche d’une écoute écologique. Propos recueillis par Étienne Noiseau, dessins de Lénon.
  • Et puis les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif de la création sonore & radiophonique, une image de Rosalie Peeters, et une couverture toujours unique car réalisée en atelier de sérigraphie au pied des Pyrénées.
Remonter

n°6 – juin-juillet-août 2016
  • « Nos nuits à Radio Debout » : un carnet de bord à plusieurs voix de la radio née à la Nuit Debout, sur la place de la République à Paris. Propos recueillis et agencés par Clément Baudet. Dessins : Antoine Blanquart.
  • Rencontre avec Laurence Vielle, poétesse belge, « poétesse nationale », qui nous parle de son rapport à la langue et à l’écoute : « Le personnage de mes histoires, c’est la langue », un entretien avec Étienne Noiseau avec des dessins d’Anaïs Morin.
  • Nouvelle rubrique ! Dans « œuvre ouverte », nous entrons dans une analyse en profondeur d’une pièce sonore marquante. Ici : Good morning Vietnam de Claude Johner et Janine Antoine (1972), par Pascal Mouneyres.
  • Nouvelle rubrique encore ! Nous nous glissons « dans les oreilles de Vincent Matyn-Wallecan » : texte et dessins de l’artiste, une carte blanche sur ses relations au son.
  • Juliette Volcler poursuit sa Petite histoire des faux-semblants radiophoniques, ces fictions qui se font passer pour le réel, en revenant sur la grand’ peur des années d’après-guerre – l’atome ! – à travers Plateforme 70 ou l’âge atomique (1946) de Jean Nocher.
  • Et toujours les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif de la création sonore & radiophonique et une image de Rosalie Peeters.

Remonter

n°5 – mars-avril-juin 2016 (nouvelle formule)
  • Juliette Volcler poursuit sa Petite histoire des faux-semblants radiophoniques, ces fictions qui se font passer pour des documentaires. Après avoir exploré les années 1920 à travers les pièces pionnières Broadcasting the Barricades et Maremoto, ce nouvel épisode est entièrement consacré à la mythique Guerre des Mondes du Mercury Theatre mené par Orson Welles, sur laquelle vous ne saviez pas encore tout !
  • La création radiophonique aujourd’hui, c’est aussi partout où la radio crée du lien, comme au foyer Bisson dans le 20e arrondissement de Paris où ses habitants, migrants, animent La Radio des Foyers. Un reportage de Clément Baudet.
  • Comment définit-elle sa démarche de documentariste sonore ? Rencontre avec Cécile Liège, alias le Sonographe, qui invente son métier depuis 10 ans loin de Paris. « L’impression de toucher avec l’oreille », des propos recueillis par Étienne Noiseau.
  • Et puis des nouvelles rubriques comme les échos de vos écoutes, le petit lexique récréatif de la création sonore & radiophonique pour tordre le coup au jargon et une image de Rosalie Peeters, des illustrations originales signées Rosalie et Lénon, et une couverture unique car toujours réalisée en atelier de sérigraphie au pied des Pyrénées.

 

Remonter

En 2015, une série FICTION

En 2015, nous avons choisi une thématique transversale aux 4 numéros : la fiction. La fiction, c’est probablement le genre originel de la création radiophonique. La fiction, tantôt appelée théâtre radiophonique, dramatique, Hörspiel, conte, radio-feuilleton, saga… c’est sans doute le genre le plus populaire dans la culture radiophonique mondiale. Mais la fiction, c’est aussi un axe transversal qui nous permet d’aborder tous les genres sonores. Pour en savoir plus sur notre « chantier fiction », lisez l’édito sur notre site.


décembre 2015 : « VRAI-FAUX »

Remonter

octobre 2015 : « JEU »
Remonter

juin 2015 : « IMAGE / MAGIE »

Remonter

mars 2015 : « HISTOIRES »

Remonter

Demandez les prochains numéros, abonnez-vous !