histoire

Quand la radio trompe l’oreille : petite histoire des faux-semblants radiophoniques. Quatrième épisode : les reconstitutions et « L’attentat en direct » (années 1960).

Par

Les trois premiers épisodes étaient pleins d’exclamations horrifiées et de rires tonitruants. Dans ce quatrième épisode, un certain calme trompeur : le faux-semblant opère une mutation. Pour en rendre compte, nous revenons sur le genre des reconstitutions historiques, puis nous évoquons une pièce de 1969, « L’attentat en direct » de Claude Ollier.

Quand la radio trompe l’oreille : petite histoire des faux-semblants radiophoniques. Episode 3 : « Plateforme 70 ou l’âge atomique ».

Par

Quand la fiction fait l’évènement en passant pour le réel : retour, sous forme de feuilleton, sur près d’un siècle de faux-semblants radiophoniques. Nous plongeons ici au cœur des années 1940 avec deux pièces : « Plateforme 70 ou l’âge atomique » et le monstre marin imaginé par des GIs sur la radio de l’armée états-unienne d’occupation au Japon.

Quand la radio trompe l’oreille. Petite histoire des faux-semblants radiophoniques, épisode 1 : les années 1920.

Quand la radio trompe l’oreille. Petite histoire des faux-semblants radiophoniques, épisode 1 : les années 1920.

Par

Quand la fiction fait l’évènement en passant pour le réel : retour, sous forme de feuilleton, sur près d’un siècle de faux-semblants radiophoniques, en nous en tenant aux pièces qui ont une visée artistique et qui questionnent les formes médiatiques, pour écarter, quoique les frontières soient parfois poreuses, ce qui relève de la propagande ou de la blague.

Les neuf voix de Pierre Schaeffer

Par

Son ombre tutélaire se pose avec constance sur le paysage de la création sonore. Caroline Grivellaro publie « À la recherche de Pierre Schaeffer. Portrait(s) », une excellente entrée dans l’univers multidimensionnel de l’ingénieur, théoricien et homme de radio.

« Je prends le temps d’ouvrir un tiroir sonore » : petite histoire de la fiction jeunesse

Par

Évoquez la fiction sonore pour les enfants et aussitôt les yeux s’allument : chacun⋅e se remémore quelques écoutes qui ont marqué son enfance. Mais tentez d’en dresser une chronologie ou d’en esquisser un tour d’horizon, et c’est une autre affaire : on glane beaucoup de silences et de points d’interrogation avant de tomber sur des veines fertiles.