histoire

Dans l’enfer rieur des Marolles

Par

En 1985, René Farabet part en immersion dans le quartier des Marolles à Bruxelles, où survivent les déshérité·e·s de la ville. Les bons samaritains est un documentaire déstabilisant, criblé d’éclats de vies brisées et d’échos d’un monde menacé d’extinction.

Quand la radio trompe l’oreille : petite histoire des faux-semblants radiophoniques. Épisode 8 : le faux-semblant entre institutionnalisation et philosophie (années 2000–2010)

Par

Huitième et dernier épisode : la grande vague de docufictions du début du 21ème siècle institue de nouveaux codes narratifs et voit l’émergence d’une veine particulièrement fertile, où le travail de création sonore se fait philosophique.

Nouveaux voyages sonores dans le passé

Par

En 2016, sous le titre « Entendre le passé », nous tentions une synthèse de diverses tentatives, documentaires ou fictionnelles, scientifiques ou artistiques, de retrouver comment sonnaient les époques lointaines. Mais le passé ne cessant jamais de croître, voici deux mises à jour de notre article.

Quand la radio trompe l’oreille : petite histoire des faux-semblants radiophoniques. Quatrième épisode : les reconstitutions et « L’attentat en direct » (années 1960).

Par

Les trois premiers épisodes étaient pleins d’exclamations horrifiées et de rires tonitruants. Dans ce quatrième épisode, un certain calme trompeur : le faux-semblant opère une mutation. Pour en rendre compte, nous revenons sur le genre des reconstitutions historiques, puis nous évoquons une pièce de 1969, « L’attentat en direct » de Claude Ollier.

Entendre le passé

Par

Et si nous poursuivions notre série de sons inouïs non plus dans la géographie mais dans l’histoire ? Revue de web non exhaustive d’initiatives contemporaines pour donner à entendre des paysages sonores du passé.

Quand la radio trompe l’oreille : petite histoire des faux-semblants radiophoniques. Episode 3 : « Plateforme 70 ou l’âge atomique ».

Par

Quand la fiction fait l’évènement en passant pour le réel : retour, sous forme de feuilleton, sur près d’un siècle de faux-semblants radiophoniques. Nous plongeons ici au cœur des années 1940 avec deux pièces : « Plateforme 70 ou l’âge atomique » et le monstre marin imaginé par des GIs sur la radio de l’armée états-unienne d’occupation au Japon.