Pour les petites fonceuses et les mini voyageurs

« Tout a commencé lorsque nous avons constaté l’immense popularité de la littérature sonore chez les petits Allemands. » Ainsi débute le manifeste de Trois Petits Points, « maison de littérature sonore pour la jeunesse » fondée en 2015 par des Français·es vivant à Berlin et Toulouse, Marion Bossuat, Sandrine Moreira et Jonathan Cohen. Leur idée : « réaliser de magnifiques “Hörspiele” pour enfants en langue française » et pour ce faire, s’« inspirer de la tradition allemande de la littérature sonore “jouée” » en ayant « la chance de produire à Berlin ». Au catalogue, pour l’instant, trois CD (bientôt complétés par plusieurs projets en cours de production) : Louisette la taupe, adaptation de deux bandes dessinées de Bruno Heitz ; Grand Loup & Petit Loup, mises en son de trois albums de Nadine Brun-Cosme et Olivier Tallec ; et La drôle d’histoire de Joey, une création rock’n roll de Rémi Vidal. Trois formats très différents, soignés aussi bien dans le récit que dans la mise en ondes. Quelque chose qui réussit le grand écart entre l’élégance posée de Didier Jeunesse pour les contes mis en musique et l’invention fringante du Guillemette d’Arte Radio pour l’histoire chantée. Avec une trouvaille où s’affirme le style propre de l’éditeur : cette Louisette jouée par Yolande Moreau, où les timbres de voix, les accents, les ambiances et les détails en arrière-plan construisent une mise en scène délicate et pétillante.

Cet article est d’abord paru dans le n°11 de la Revue de l’écoute. Abonnez-vous par ici pour recevoir nos articles en primeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *