la revue de l’Écoute – les Carnets de Syntone

Radio Sans Nom, Paroles pas pareilles

Par

Radio Sans Nom est la petite sœur française de La Colifata, première station née dans un hôpital psychiatrique, à Buenos Aires. Radio Sans Nom est une radio nomade et ouverte. Chaque mardi après-midi, elle rassemble ses participant·e·s pour son émission diffusée en direct. Reportage.

Ear Hustle : des détenus vous parlent

Par

À l’écoute des trajectoires, des peurs et des aspirations des détenus de la prison d’État de San Quentin en Californie, “Ear Hustle” bouscule la manière dont ceux-ci peuvent être perçus. Téléchargées par plus de vingt millions de personnes à travers le monde, les deux premières saisons (et dix-neuf épisodes) d’Ear Hustle sont déjà disponibles. La troisième a débuté en septembre dernier.

Le Studio du Temps : travailler l’écoute en détention

Par

Au cours de notre exploration des liens multiples entre radio et prison, nous avons observé que la prison se fait parfois lieu de création et que la radio peut devenir un outil de critique du système carcéral. Une prison en particulier joue par ailleurs un rôle important dans la préservation de la mémoire radiophonique des antennes publiques. Retour sur l’expérience singulière du Studio du Temps à la centrale de Saint-Maur.

Petite histoire de la prise de son naturaliste. Épisode 1 : récitals d’oiseaux et d’oiselles (années 1880 – 1920).

Par

Les enregistrements animaliers et paysagers ont une histoire, extrêmement brève comparée à celle de leurs objets, et dépendent étroitement de l’évolution des technologies aussi bien que des sociétés. Retour sur 130 ans de prises de sons naturels, depuis les concerts de volatiles captifs jusqu’aux tentatives de préserver le vivant dans toute sa diversité biologique et sonore.

“Pour cause d’interférences” : 3 journées critiques et sonores

Par

À l’époque du contrôle tout-numérique où chacun·e est bien cadré·e, ciblé·e, surveillé·e, comment peut-on encore créer des interférences ? Les 26-27-28 septembre 2018, la Fondation du doute et l’École d’art de Blois donnent carte blanche à Syntone, pour 3 journées d’exploration radiophonique et 3 approches sonores et critiques de ce qui fait interférence aujourd’hui.

Parution du n°14 de la revue de l’Écoute et lancement du dossier “radio et prison”

Par

Traversant volontiers les plus hautes murailles et les barreaux les mieux scellés, la radio entretient des liens multiples avec la prison – mais qu’en dit-elle exactement, qu’en sort-elle, qu’y apporte-t’elle, comment la prison la questionne-t’elle et comment cette relation s’est-elle construite ? Nous travaillons à le comprendre au fil de ce dossier “radio et prison” commencé dans la revue de l’Écoute n°14 et qui se poursuit sur Syntone.fr.

“La Radia” : postérité polémique d’un manifeste futuriste

Par

Dans la jeune histoire du médium radiophonique, “Il Manifesto della Radia” publié en 1933 par Filippo Tommaso Marinetti et Pino Masnata dans la “Gazzetta del Popolo” à Turin fait office de texte de référence. Ses idéaux futuristes furent cependant entachés de liens avec le fascisme. Une contextualisation s’impose à qui ne veut pas faire d’erreurs d’interprétation d’un écrit à l’indéniable force suggestive.