Syntone par ci, Syntone par là

Vous avez peut-être remarqué que le rythme de publication de ce blog a drôlement ralenti ces derniers mois. Nous aussi ! En cause, probablement, notre usage grandissant des réseaux sociaux : c’est dorénavant par là que passent les brèves, l’actu plus ou moins chaude, les idées d’un jour, les réflexions d’un soir…

Tandis que le blog s’est dépouillé jusqu’à l’essentiel, en continuant d’abriter les contenus plus conséquents: entretiens, articles de fond, chroniques (euh, oui, bon, ça fait longtemps). Nous réfléchissons à une nouvelle forme éditoriale.

En attendant deux nouveaux entretiens très bientôt ici-même, nous vous souhaitons un exquis bout d’année.

5 Réactions

  • simone camprasse dit :

    Réseaux sociaux ? Pas encore ma tasse de thé.

    Nouvelle forme éditoriale ? oh que oui  avec grand plaisir et impatience…

    Restons optimistes.  Don’t worry, be happy tout devrait aller bien en 2012

    Tous mes voeux !

  • Jacques dit :

    Je déserte les réseaux « sociaux » depuis quelques mois. Comme c’est reposant….reprendre le temps de lire et d’écrire…Evidemment ça demande de se construire un vrai réseau pour ne pas perdre le fil mais c’est tellement agréable de recevoir un courrier  ou un appel téléphonique perso pour tel ou tel évènement…et tant pis si je rate des choses somme toute souvent mineures ou d’une importance incertaine; j’y gagne en échanges plus approfondis avec moins de monde et c’est plutôt mieux…j’ai re-syntonisé rythme biologique et rythme culturel avec un plaisir retrouvé.
    Et vive Syntone et la syntonisation…..

  • simone camprasse dit :

    Hum ! j’ai bien peur que nous ne fassions figure de dinosaures en n’empruntant pas ces réseaux dits sociaux ! Qu’à cela ne tienne, j’assume. A chacun ses goûts et choix de vie. Pour vous rejoindre, quel meilleur réseau social que celui tissé autour de ses proches, ses amis (les vrais, pas les innombrables de Facebook !), ses voisins etc…?  Cela étant, je veux bien reconnaitre l’utilité et une éventuelle efficacité de ces réseaux dans certains domaines professionnels. Il y a toujours du bon et du mauvais en tout, à nous de savoir nous en servir !

  • Inès dit :

    Bonjour à tous, rédactrices/teurs et lectrices/teurs,
    Franchement c’est regrettable que ce blog soit à l’abandon. Je le  lisais avec passion. D’autre part, Face de bouc * et ses pages surchargées, aux caractères microscopiques n’ont rien de bien »convivial » paradoxalement !
    Ne cédez pas à la tyrannie de l’instant. Un article réfléchi et sobrement présenté sur Syntone me convient parfaitement.
    Alors pas d’excuse ! Continuez à faire vivre Syntone sur syntone.fr
    *  je ne vais pas lui faire de la pub en plus. Non, mais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *