Le “journaliste à vélo” chez les képis blancs

Raphaël Krafft radio-pédalait depuis 1998. Après une traversée des Amériques, deux tours d’Hexagone, notamment pendant la campagne présidentielle de 2007 où ses reportages épousent la forme d’un journal de bord sur internet, Krafft a parcouru le Proche-Orient et les Antilles pour l’émission Roue libre sur France Inter. Sa méthode : partir à l’aventure sans endroit où atterrir, se faire offrir le gîte et le couvert, et ouvrir son micro à l’inconnu rencontré. Il a publié deux ouvrages qui relatent ses expériences.

Fin 2009, Raphaël Krafft a posé son vélo, et repris ses galons de réserve, pour former les journalistes de Radio Surobi, une station dont l’initiative revient au colonel Durieux du 2ème REI de la Légion Étrangère en mission en Afghanistan, et qui a pour objectif de délivrer une information sérieuse à la population autour de Surobi.

surobi

(cc) AfghanistanMatters – flickr

À écouter aujourd’hui, un reportage intéressant sur le site de l’Atelier des Médias de Rfi.

On y cause bien sûr beaucoup de la position française et de l’indépendance de la radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.