L’œil à l’écoute : 12 ans d’éducation populaire et radiophonique

Depuis 2005, l’association L’œil à l’écoute parcourt le département de Seine-Saint-Denis avec ses ateliers radio, du service jeunesse de Stains aux maisons de retraite de Montreuil en passant par les clubs des jeunes de Noisy-le-Grand ou la prison de Poissy.

Passionnés de radio, Guillaume Mahé et Hervé Bouchet se rencontrent à Radio Campus Paris dans les années 2000 et arpentent le territoire où ils habitent pour une série de documentaires sur la Seine-Saint-Denis et ses habitant-e-s. Contactés par le festival Villes des Musiques du Monde, ils se lancent rapidement dans des ateliers pour transmettre leur passion de la radio. « Au même moment, il y avait les émeutes dans les banlieues et le traitement médiatique des évènements était déplorable » se souvient Guillaume Mahé. « À travers les ateliers, on voulait redonner à chacun le pouvoir de s’exprimer et la radio est un excellent outil. »

© L’œil à l’écoute sur Radio Campus Paris

Dans une démarche d’éducation populaire, les ateliers sensibilisent les participant-e-s à la radio et encouragent la prise de parole et le témoignage comme une véritable manière d’agir. Financée notamment par la région Île de France et depuis trois ans par la DRAC et le Fonds de soutien aux médias de proximité, L’œil à l’écoute compte aujourd’hui une petite vingtaine de bénévoles passioné-e-s de radio et de jeunes journalistes gravitant autour de Radio Campus Paris. « En milieu scolaire, on sent une demande croissante pour l’éducation aux médias. Depuis les attentats de 2015, l’éducation nationale cherche à soutenir les médias à l’école et les ateliers se multiplient » reconnaît Emily Valat, unique salariée de l’association depuis 2013. « Si les jeunes participant-e-s écoutent en général très peu la radio, et essentiellement des radios musicales, ils et elles développent un vrai intérêt quand ils découvrent l’outil » poursuit-elle.

Depuis 2008, L’œil à l’écoute anime également les ateliers radio participatifs de la chaîne France Info dans différents évènements publics. Fidèle à cette profonde envie de transmettre, en 2016 l’association a même élaboré une mallette pédagogique publiée en Creative Commons, précieuse ressources avec des fiches pratiques pour mener des ateliers radios de A à Z, utilisée notamment pour former des formateurs et des formatrices. « C’est un prototype à améliorer » précise Emily Vallat, « un animateur de centre de loisir l’utilise dans sa commune depuis plusieurs mois et nous avons reçu une demande dans la ville de Bondy. On aimerait pouvoir en fabriquer d’autres.« 

Dès sa création, les productions de L’œil à l’écoute ont un écho sur les ondes de Radio Campus Paris qui diffuse tous les samedis de 18h à 19h les émissions réalisées par les participant-e-s et bénévoles. Dans leurs archives, plus de 400 heures d’entretiens et de reportages, produits dans les écoles, les centres sociaux, au Musée National de l’Histoire de l’Immigration ou encore dans une maison de retraite de Montreuil. Au-delà de la transmission de l’outil radio, L’œil à l’écoute se positionne ainsi comme un collecteur de la mémoire orale des habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis. « La mise à disposition de toutes ces archives est un vaste chantier. Nous aimerions qu’à terme toutes ces émissions soient consultables en ligne » espère Guillaume Mahé.

Alors qu’en 2015 France Inter lançait l’opération Interclass proposant de l’éducation aux médias dans les collèges de la banlieue parisienne, L’œil à l’écoute transmet les outils et la passion de la radio sur le terrain depuis plus de dix ans. Une belle initiative collective et engagée toujours à la recherche de bénévoles, formatrices et formateurs passionné-e-s.

1 Réaction

  • L'Ecoutille dit :

    Merci encore une fois à Syntone pour toutes ses précieuses découvertes ! Et merci à L’oeil à l’écoute pour son travail et le partage des outils pédagogiques !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *