Les auditeurs de France Culture

Les auditeurs de France Culture sont-ils d’une race particulière ? Quelles autres chaînes peuvent-elles s’enorgueillir d’autant de férus engagés autour de ses contenus, de sa politique de programmation, de son devenir ?

(cc) tetue - flickr

(cc) tetue – flickr

France Culture, c’est leur radio, absolument. Tous partagent un dévouement, un engagement bénévole, un attachement profond à la notion de service public. Si leurs constats se recoupent souvent ~ notamment autour de la baisse de qualité des programmes ~ tous ne s’accordent pas sur la forme à donner à leur action. L’association des auditeurs de France Culture (AFC) assure son “soutien critique” à la direction et aux producteurs de la chaîne. Plus revendicateur, le forum pétitionnaire Défense de France Culture fut très virulent sous la direction de Laure Adler entre 1999 et 2005. Il est quelque peu endormi aujourd’hui, mais a probablement essaimé dans les commentaires à Quai de Seine, le blog de Jean Lebrun qui est producteur et cadre de la chaîne culturelle : ce blog est un champ de bataille hallucinant, ne vous y aventurez qu’avec un masque à gaz ! À côté, le forum Regards sur France Culture joue le rôle de soupape, dans un souci constant de décrypter les contenus plutôt que les agitations médiatiques.

D’autres sacerdoces se font plus discrets. Le site de Monk sauvegarde la grille des programmes jour après jour depuis des années, Fabrique de sens met en ligne des transcriptions intégrales d’émissions et le groupe ANPR “à ne pas rater” s’échange les archives sonores de France Culture, comme au bon vieux temps de la copie cassette (au sens littéral pour certains membres, qui sont occupés à numériser leurs enregistrements d’avant l’ère du podcasting).

Un tel dévouement devrait faire honneur à la chaîne. Il témoigne en tout cas que l’engagement de citoyens auprès du service public radiophonique est une réalité, une réalité parallèle dont on se demande si elle rencontre parfois la réalité décisionnelle de la chaîne.

1 Réaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *