Chargement Évènements

« Tous les Évènements

L’art du mixage

27 mars - 30 mars

Comme le tirage en photographie, le mixage est une étape cruciale où se mêlent des aspects techniques, sensibles, psychologiques et conceptuels. C’est le moment où un empilement de “voix, ambiances et musiques ” peut trouver son juste équilibre. L’étape ultime par laquelle le réalisateur sonore signe son travail.

Car agencer temporellement les événements sonores ne suffit pas : il faut harmoniser leurs rapports, calibrer leurs volumes, gérer leur cohabitation, structurer leur organisation spatiale, et construire une dynamique et un rythme d’écoute. C’est au mixage que se sculpte l’espace dans lequel l’auditeur est invité à entrer. Yann Paranthoën parlait de “polissage” à son propos. Pour Kaye Mortley, il relève du démiurgique :” Il crée des lieux de rencontres impossibles. Il peut faire rentrer des taureaux dans une église, un mariage dans des arènes”. Le mixage va nuancer, faire résonner, créer des liens entre les sons, jusque là alignés comme des pièces détachées, sur des pistes. Il va donner rythme, couleur, contrastes, intensités, éclats, transparences, opacités, ombres, silences… Comme Merlin l’enchanteur, il a le don de faire apparaître et disparaître.”
Maîtriser cette étape est indispensable quel que soit le support d’édition visé (CD, radio, web, architecture d’un lieu, écoute au casque, etc).
Objectifs pédagogiques

Le pari de ce stage est de vous transmettre la grammaire et les ” tours de main ” du mixage.
A partir de différentes matières sonores, ensemble ou individuellement, nous mettrons en œuvre durant 4 jours des mixages de complexité croissante.
Par la mise en jeu des notions et techniques variées, il s’agira d’apprendre à construire un espace sonore cohérent où chaque son puisse trouver sa juste place.

Le stage proposera des allers-retours entre notions théoriques et écoutes analytiques d’exemples.
Quatre notions focaliseront l’attention: la notion de dynamique des sons, à savoir le rapport entre le son le plus fort et celui le plus faible; la notion d’amplitude et des volumes à attribuer aux différentes sources (voix – ambiance – musique); la notion de timbre/filtrage et ses techniques de soustraction et nettoyage; et enfin la place de la spatialisation dans un mixage stéréophonique, voire 5.1 Nous verrons comment ces notions techniques se déclinent en fonction du mode de diffusion.
Déroulé

Les étapes sont à titre indicatif les suivantes :

Jour 1 et 2 :

Exercices d’analyse et de réalisation pour s’approprier les bases professionnelles, en cernant les rapports entre les enjeux rédactionnels et esthétiques, ainsi que les contraintes techniques.

Jour 3 et 4 :

travaux pratiques, calage et mixage soit d’une œuvre fournie par l’intervenant, soit un projet personnel en cours (nous encourageons les stagiaires à venir avec leurs propres projets)
Matériel utilisé

– 4 stations de mixage numérique Reaper (Mac ou PC)
– 2 commande 8 DEGIDESIGN (pour les utilisateurs de Pro-tools)
– 4 platform M + platform D Icon (pour les utilisateurs de Reaper)
Pré-requis

Etre familier avec Reaper ou Pro-tools. Maîtriser la prise de son et avoir entamé un travail artistique personnel avec le son.
Intervenant

Arnaud Forest
Ingénieur du son depuis 12 ans, Arnaud Forest est responsable technique et réalisateur sonore à ARTE Radio, la radio web d’ARTE (www.arteradio.com). Chaque documentaire, fiction ou création produit par ARTE Radio passe entre ses mains pour la mise en ondes finale et le mixage. Arnaud Forest a coréalisé le feuilleton de Mariannick Bellot “Comme un pied”, Prix Europa 2011 et Prix Italia 2012 de la Meilleure Fiction Radio. Egalement musicien, il n’hésite à jouer de tous types de sons pour créer du sens : parole, musique, ambiance ou bruitage.

Détails

Début :
27 mars
Fin :
30 mars
Catégorie d’Évènement:
Site Web :
http://phonurgia.org/univ_stage_texte.htm#

Organisateur

Phonurgia Nova
Téléphone :
06 09 64 65 39
E-mail :
info (at) phonurgia.org

Lieu

Paris
Paris, France + Google Map