émissions & podcasts

Femmes au mégaphone

Par

Ces dernières années, de multiples initiatives ont émergé pour donner toute leur visibilité et leur audibilité aux femmes dans la création sonore, radiophonique et musicale. Petit tour d’horizon de celles qui nous semblent les plus intéressantes.

Cosmorama, l’étonnement radiophonique

Par

Quand commence « Cosmorama » sur RDwa à Die, on ne sait jamais à quoi s’attendre. On part pour un quart d’heure de « Collage Sonore à Vocation Radiophonique », et on ne sait ni de quoi ça causera, ni quelles formes ça prendra. Simplement qu’on aura les oreilles étonnées et le regard rêveur.

Où écouter de la fiction sonore ?

Par

La fiction, on va en parler toute l’année, en ligne ou sur Carnets, et de festival en événement. Mais où Syntone va-t’elle dénicher ce qu’elle écoute ? Petit tour d’horizon des repaires, sur la FM ou sur le web francophones, où trouver des fictions sonores.

Là-bas, la suite

Par

Un peu plus de six mois après son éviction de France Inter, « Là-bas si j’y suis » s’apprête à renaître sur le web ce mercredi 21 janvier. Six mois au cours desquels l’ancienne émission du service public a travaillé sa mue en tout à fait autre chose – un objet médiatique non identifié, en quelque sorte.

Bab-el-Watt, sons sans étiquettes

Par

Anticipant le grand vide spatio-temporel des fêtes de fin d’année, Syntone dépose dans la besace acoustique de ses lectrices/teurs une émission de Radio Pays d’Hérault : Bab-el-Watt.

Audiograph, faire communauté par le sonore

Par

Chaque semaine, un son est diffusé sur l’antenne de KALW à San Francisco. Les auditrices/teurs sont invité⋅e⋅s à deviner où l’enregistrement a été fait dans la région de la baie. La semaine d’ensuite, une petite enquête acoustique dévoile le contexte de la captation.

Juste avant Là-bas

Par

Tandis que s’approche le 25ème anniversaire de cette émission emblématique, et l’âge de la retraite de son producteur Daniel Mermet, il a germé en Chloé Sanchez l’idée de garder une trace de la mécanique quotidienne de celle qu’on appelle familièrement « Là-bas ». Elle a donc osé poser un enregistreur de poche dans les studios.

Italie : l’incursion « bip bop »

Par

bip bop fut une émission mensuelle qui n’aura existé que le temps de six numéros, de janvier à juin 2013, mais elle a représenté une réelle incursion dans un paysage radiophonique italien sans surprise et sans plus aucun espace d’expérimentation sonore.