Alvin Curran

Pierre-Yves Macé écoute Eighteenth and Sixth

Par

Nous terminons notre exploration du “document sonore” selon Pierre-Yves Macé, en prenant l’exemple de Eighteenth and Sixth. Dans cette pièce, Alvin Curran compose un portrait en creux de son ami John Cage, en employant toutes sortes de sons prélevés dans l’environnement de celui-ci.