Addor

Le documentaire sonore dans le miroir des générations

Par

Le 18 mars 2016, la quatrième journée de l’Addor a multiplié les passerelles entre « la génération magnétique et la génération numérique ». Chacun·e était invité·e à réfléchir sur les conséquences de l’évolution des modes de production, de diffusion et d’écoute du documentaire sonore.

Quels sous pour quels sons ?

Par

La question était déjà dans l’air le 26 novembre 2010, première journée des Territoires du documentaire sonore organisée par ADDOR. Elle était de nouveau sous la plume d’Hervé Marchon, membre de l’association et journaliste à LibéLabo.

Irène Omélianenko, son terrain pour un univers

Par

Productrice à Radio France depuis 1982 (Les Nuits magnétiques, le Bon plaisir, Clair de Nuit… récemment Sur les docks*) c’est début mars 2011 qu’Irène Omélianenko se voit confier par Olivier Poivre d’Arvor, nouveau directeur de France Culture, la charge de conseillère des programmes pour le documentaire et la création radiophonique…

Le web, le doc et le son

Par

“Quelle est la place du son dans les webdocumentaires ?” La question peut paraître décalée quand on écoute du documentaire sonore sur le web depuis déjà dix ans !…

ADDOR rencontre Christophe Deleu et François Teste

Par

Ce lundi 28 juin à Paris, l’Association pour le Développement du Documentaire Radiophonique s’intéresse au docufiction, en invitant le producteur Christophe Deleu, le réalisateur François Teste ainsi que leurs acteurs, autour de quelques-unes de leurs productions…

ADDOR rencontre Kaye Mortley

Par

Le 17 mai 2010, Kaye Mortley était l’invitée de l’Association pour le Développement du Documentaire Radiophonique. La documentariste franco-australienne s’exprimait autour d’extraits de ses « films sonores ».

L’ADDOR invite à l’écoute

Par

La jeune Association pour le Développement du DOcumentaire Radiophonique (ADDOR) se présente comme un réseau de personnes liées au documentaire. Son objectif principal : la valorisation du genre…