Syntone et ses Carnets ont besoin de vous !

Cette année, Syntone s’est lancée dans une nouvelle aventure en papier – un supplément trimestriel nommé Les Carnets de Syntone, dont les 4 numéros de 2015 seront consacrés à la fiction. Cette aventure est aussi une opération de soutien à l’ensemble de nos activités : vous abonner aux Carnets, c’est découvrir des contenus en primeur avant tout le monde et recevoir des contenus inédits, sous la forme d’un bel objet à la couverture sérigraphiée qui ne tardera pas à devenir collector ;-)

Tandis que le premier numéro est en cours de bouclage (envol prévu entre le 13 et le 16 mars), nous sommes à la recherche de souscriptions pour rendre l’opération viable. Cinquante personnes nous ont fait confiance jusqu’à présent – qu’elles en soient remerciées – mais c’est peu en comparaison des centaines qui nous lisent chaque jour et des milliers qui nous suivent sur les réseaux sociaux ! Si vous hésitez encore, laissez-vous convaincre par notre foire aux questions.

Je veux voir le premier numéro avant de m’abonner. Pourrai-je m’abonner après ?

Nous comprenons votre hésitation car nous lançons les Carnets sans numéro zéro à vous montrer. Toutefois, le sommaire du numéro 1 et les premiers aperçus visuels sont en ligne. Le lundi 9 mars, nous devrons décider du tirage du premier numéro. En reportant le moment de vous abonner, vous prenez le risque de ne pas obtenir le premier numéro si votre souhait est de posséder la série complète des 4 numéros sur la fiction en 2015. Quant à la suite, est-ce que l’abonnement se prolongera en 2016 ? Ce serait logique, sauf si l’opération actuelle n’était pas satisfaisante et nous obligeait à changer d’idée pour 2016. Vous avez donc doublement votre rôle à jouer, et c’est maintenant ;-)

La fiction ne m’intéresse pas. Pourquoi m’abonner ?

Si la fiction ne vous intéresse pas, nous faisons le pari de vous y intéresser ;-) Quoi qu’il en soit, si nous avons choisi ce thème, c’est parce que l’écriture fictionnelle, le jeu d’acteur, la narration, le traitement des personnages irriguent tous les autres genres sonores. C’est pourquoi les Carnets de Syntone exploreront le docufiction, le storytelling dans le documentaire et bien d’autres sujets plus larges que la dramatique radio à l’ancienne.

Vous pouvez aussi faire un don libre à Syntone sans demander à recevoir nos Carnets.

Pourquoi faire un don à Syntone qui d’habitude me donne tout gratuitement ?

Depuis un peu plus d’un an, nous avons fait le pari de trouver notre économie. Nous avons la chance de recevoir quelques subventions, mais nous ne voulons pas en dépendre exclusivement, pour des raisons éthiques que vous comprendrez. Rendre le site en partie payant nous semblerait totalement contre-productif. C’est pourquoi nous expérimentons ce système qui en appelle à la responsabilité et à l’engagement de nos lecteurs et lectrices.

Si pour vous notre travail est intéressant, utile, précieux… c’est le moment de nous le montrer ;-)

1 Réaction

  • Bonjour,
    Je vous ai modestement soutenu financièrement en 2013.
    Je ne le regrette pas.
    Vous avez refusé – en janvier dernier au Festival Longueur d’Ondes à Brest – ma demande d’interview relative à votre projet de carnets, destinée à mon blog ” sonsdechaquejour.com ”
    En tête à tête, je vous ai dit que vous n’étiez pas à la hauteur humainement de votre Syntone.
    Aujourd’hui, je viens vous dire que je refuse de participer à cette nouvelle campagne de dons.
    Vous ne le méritez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.