Sweet bird of youth

Lorsque, dans un entretien publié ici, l’un des producteurs délégués à l’Atelier de Création Radiophonique, Frank Smith, affirme que le travail de l’ACR consiste à accompagner des artistes dans la création d’une œuvre originale spécialement pensée pour la radio, et qu’il annonce dans le même temps une carte blanche au styliste et photographe Hedi Slimane, on est curieux d’écouter.

Lorsqu’on apprend que la réponse de Slimane à la proposition de l’ACR est la reconversion de deux bandes-son extraites de ses vidéos, signées par deux autres stars, en “pièces sonores inédites”, on devient forcément sceptique.

Sweet bird of youth consiste en la juxtaposition de Ice cream fantasy du chanteur et musicien Peter Doherty et de Young American, une impro à la guitare par le cinéaste Gus Van Sant. La pièce de Doherty, tout en cahotements, passe bien et n’est pas sans charme… si l’on accepte de se laisser embobiner par l’emploi de mises en boucle qui finissent par lasser. Mais bon, on peut lui laisser sa liberté artistique ! En revanche, il n’y a pas grand chose à dire du grattouillage de Van Sant, sympatoche mais complètement hors-sujet, dont on est heureux de ne pas entendre les soixante-dix minutes originales.

En tout, la “création” de Hedi Slimane remplit péniblement moins de trente minutes. Le reste du programme est meublé avec des choses autrement intéressantes (Hildegarde Westerkamp en sait un peu plus de la chose sonore). On se demande quel budget a lâché France Culture pour une telle fumisterie plantade (soyons indulgents), cependant assumée dans la communication faite autour de cette “exclusivité”.

“Des gens nous font des propositions sans même écouter ce que l’on fait.” nous disait Frank Smith. Et bien, il faut savoir dire non, M. Smith, même si on vous allèche en agitant trois noms à la mode. La carte blanche est une entreprise risquée. Cela nécessite de bien connaître son fournisseur, de lui faire totalement confiance. Et parfois on se plante.

~ D’accord ? Pas d’accord ? Laissez un commentaire ~

Sweet bird of youth : une carte blanche à Hedi Slimane
Ice cream fantasy de Peter Doherty
Young American de Gus Van Sant
Atelier de création radiophonique du 22 novembre 2009

1 Réaction

  • Ca fait plaisir de lire et de savoir qu’ on n est pas le seul a trouver l’ACR de France Culture perdant de sa force et de sa richesse. Les invitations  faites a des vidéastes et tutti quanti finissent par lasser…
    J’écoute moins souvent désormais car l’ACR a perdu de sa qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *