Révoltes FM (suite)

Notre article précédent faisait part d’une suspicion de “censure” ou, tout au moins, du report indéfini de la diffusion de Révoltes FM, un Atelier de Création Radiophonique de Bruno Guiganti. Finalement, c’est sans tambour ni trompette (ni newsletter de l’ACR) que Révoltes FM a été diffusé dans la version voulue par l’auteur dimanche dernier.

Death of a megaphone (cc) Yoz Grahame – flickr

L’auteur aurait appris la diffusion seulement la veille, tandis que le début de polémique n’aura duré qu’une semaine. Le producteur-coordinateur Frank Smith, dans son introduction pour une fois courtissime et peut-être ironique, est on ne peut plus explicite :

En cette période de contestation sociale, Révoltes FM de Bruno Guiganti force les portes de l’Atelier de Création Radiophonique.

Au-delà de l’odeur de gaz (lacrymogène) qui a flotté autour de lui, on aimerait avoir plus de temps pour parler de ce travail qui analyse les modes de contestation au regard des codes de la communication publicitaire.

En tout cas on se le met de côté. Et il s’écoute aussi en intégralité, et avec une belle introduction, sur le site de Radio Grenouille.


Révoltes FM (extrait)
Un essai radiophonique de Bruno Guiganti
Réalisation : Lionel Quantin

2 Réactions

  • eric meyer dit :

    On peut se poser la question de savoir si il y a véritablement censure tant cette emission n’est visiblement pas du niveau des habituelles productions de l’ACR. Elle est sans sens, sans rythme et sans contenu .La mauvaise qualité des interviews, le mélange général des genres font de cette émission un objet radiophonique sans cohérence dans lequel on se perd et où l’on s’ennuie. Il est à espérer que la révolte ait une autre saveur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *