Que veut dire “Scam” en anglais ?

La Scam, pour rappel, est la société civile de perception et de répartition des droits d’auteurs de documentaires. Une bonne partie de sa Lettre d’août 2010 adressées à ses auteurs-membres est consacrée au départ à la retraite de l’ancien directeur général, Laurent Duvillier. Cela va de soi, le ton est à l’éloge. Il en va ainsi, dans sa nature même, de l’article du président, Guy Seligmann. Son titre (“Très cher Laurent”) ainsi que l’allusion qu’il fait au sens anglais du mot “scam” que cependant on “peut heureusement voiler” sont-ils des messages subliminaux trop gros pour être vrais ?

[Blog Post] To be felt and not to be seen by lecercle on flickr

(cc) lecercle – flickr

Pourtant, à l’instar du nouveau directeur général, Hervé Rony, qui évoque au sujet de son prédécesseur un “parcours en tous points exceptionnel au service des auteurs”, il n’y a aucune allusion à un certain article du Point.fr paru en avril de cette année. Un signe que rien ne change ? Citant le rapport de la Commission permanente de contrôle des sociétés de perception et de répartition des droits, le journaliste Emmanuel Berretta pointait les traitements de faveur que Laurent Duvillier s’était octroyé durant ses trente années de règne.

Plus étonnant encore, cette enquête n’a provoqué aucun remous ni sur internet, ni au sein des auteurs membres de la Scam, isolés et peu impliqués…

Ah oui, au fait, “scam” en anglais signifie “fraude, escroquerie”.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *