Pour les têtards et les minus

Logo par Radio Grenouille

Qui a dit que la radio ne faisait plus grand-chose pour les enfants ? C’était Syntone, en décembre 2015, à l’occasion d’un dossier sur les fictions jeunesse. Pour ne pas rester sur ce constat, nous inaugurons une nouvelle rubrique pour les petites oreilles, visant à relayer quelques créations (radio, webradio, livres-CD, CD…) ayant le bon goût de nous démentir. Nous commencerons par Radio Grenouille, qui s’y est attelée pendant une semaine du mois de décembre 2016 : une heure par jour, cinq jours durant, la radio associative marseillaise s’est transformée en Radio Têtards, proposant une sélection toujours écoutable en ligne. Des fictions d’Arte Radio (Guillemette) ou de feue l’émission l’Oreille en colimaçon sur France Musique (Sacha le chat), des poésies de Nathalie Quintane ou un peu des Contes de Malmousque de Catherine Vincent, des extraits des dessins animés Les Aristochats ou Bob l’éponge, des morceaux du chanteur camerounais Francis Bebey ou de l’accordéoniste occitan Marc Perrone. Pour chacun des cinq programmes, un fil directeur autour de Marseille ou de l’Afrique, de la musique ou de la cuisine. Bref, une plongée parcellaire mais bienvenue dans l’histoire et l’actualité de la création audio pour les enfants. L’occasion de rappeler la démarche au long cours que mène Radio Minus pour redécouvrir les « trésors cachés de la musique par et pour les enfants ». De webradio en streaming, elle se mue doucement, en ce début 2017, en plateforme de podcasts.

Cet article est d’abord paru dans le n°9 de la Revue de l’écoute. Abonnez-vous par ici pour recevoir nos articles en primeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *