Pierre Schaeffer et l’art radiophonique, une chronologie : itinéraire, œuvres et manifestations radiophoniques

Chronologie établie par Andrea Cohen, d’après la Revue Musicale, Édition Richard-Masse, n° 303, 304 et 305, datés de 1977.

1934 : Pierre Schaeffer est affecté à la Direction Régionale des Télécomunications à Strasbourg.

1936 : Muté à la Direction de la Radio, à Paris. Premiers travaux sur les conditions de retransmission du message sonore.

1938 : Début d’une chronique sur la radiodiffusion dans la Revue Musicale. Écrit Vingt Leçons et travaux pratiques destinés aux musiciens mélangeurs (Édition interne de la Radio Française).

1940 : Démobilisé en juillet, Pierre Schaeffer anime “Radio Jeunesse” en octobre.

1942 : Rejoint, comme ingénieur, la Radio de Marseille. Écrit l’essai Esthétique et Technique des Arts-Relais. Retour à Paris. Organise un stage à Beaune à l’automne, sous le patronage de Jacques Copeau.

1943 : Le 1er janvier, fonde le “Studio d’Essai”, à la fois centre de formation et laboratoire d’art radiophonique, sans diffusion à l’antenne.

1943-44 : Réalise La Coquille à planètes, feuilleton radiophonique en huit épisodes.

1944 : Le 4 octobre, Pierre Schaeffer est déchargé de la direction de la Radio qui lui avait été confiée le 19 août. Le “Studio d’Essai” devient le “Club d’Essai”, sous la direction de Jean Tardieu. Pierre Schaeffer y collabore jusqu’en 1946.

1945-47 : Collaboration au Service du Plan et au Centre d’Enseignement de la Radio.

1947 : Diffusion du magazine radiophonique Une Heure du Monde.

1949 : “Le Pouvoir Créateur de la Machine”, conférence au Centre d’Enseignement sur l’art radiophonique et la musique concrète.

1951 : Après les émissions de Radio Genève, émission sur les radios de Cologne, Munich, Hambourg, Copenhague.

1951-52 : la Radio française décide d’affecter aux recherches de musique concrète un studio spécialement équipé. Pierre Schaeffer réalise une anthologie sonore de Dix ans d’Essais Radiophoniques.

1952 : De l’Age Ingrat à L’age de Raison. Conférence sur la radio au Centre d’Enseignement.

1953 : Chargé de mission, mis à la disposition du Ministère de la France d’Outre-Mer, Pierre Schaeffer est engagé dans la création d’une radio africaine, la mise en place d’un réseau, la formation, au Studio École de Maisons-Laffitte, de professionnels et de cadres africains capables d’assurer leur propre décolonisation.

1955 : La R.T.F. édite Dix ans d’Essais Radiophoniques (10 microsillons).

1957 : Diffusion de Récits de Bélzebuth à son petit fils, adaptation radiophonique du livre de G. I. Gurdjieff.

1962 : Diffusion de L’Aura d’Olga, pièce radiophonique. 

1967 : Publication de deux articles : Spectacle et Information (Revue Preuves N° 196,
juin 1967 : et Le triangle de la Communication
(Revue Preuves N° 202, décembre 1967).

1968 : Publication d’un article Pour une Recherche Fondamentale sur la Communication Audiovisuelle. Cf. “Le Service de la Recherche de l’ORTF” (octobre 1968).

1970 : Publication de Machines à communiquer, tome I Genèse des Simulacres (Éditions du Seuil).

1971 : Mass Media et Pollution mentale, conférences prononcées à l’Unesco.

1972 : Publication de Pollution mentale. Cahiers de l’I.S.E.A. Série Economies et Sociétés. Publication de Machines à Communiquer, tome II, :  Pouvoir et Communication, Editions du Seuil.

1973 : Publications de “Son et Communication”, Cultures, vol 1, n° 1. Musique et Société (Éd. Unesco et La Baconnière, 1973), “Pour une Politique de la Communication”. Rapport au Haut Conseil de l’Audiovisuel (Inédit). Problématique de la Communication (Inédit).

1977 : Diffusion de Nécrocrates sur France Culture (Radio France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *