Les oreilles moites

L’artiste Andrea Dancer invite à sortir des clichés des bandes-son pornographiques pour son projet Sexcess: the Erotics of Sound. Proposez votre (courte) version du désir ou de l’extase sonore avant le 30 août. Elle fera partie de l’“écoute orgiaque” promise par l’artiste lors d’une exposition à Prague fin septembre.

(cc) Morten Skogly - flickr

(cc) Morten Skogly – flickr

Si d’aventure vous ignoriez le caractère hautement érotique de l’organe auditif, nous vous recommanderions la lecture d’une excellente introduction aux rapports qu’entretient la radio avec la chose : de la radio qui parle de sexe à la création radiophonique qui s’y frotte, que de ressources dans cet article de Pascal Mouneyres pour les Inrocks…

On y ajoutera les Sexplorateurs de Là-bas si j’y suis, souvent bien plus rougeoyants que l’ordinaire de l’émission de France Inter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.