Les rendez-vous de ∏-Node à Bande Originale

Le collectif ∏-Node pratique l’expérimentation et la création radiophonique et, plus exactement, l’art de la transmission. Dans la continuité de recherches comme celles de Tetsuo Kogawa (dont il a longuement été question ici), il s’agit d’explorer la plasticité de la transmission et des techniques d’émissions, à travers leurs possibilités narratives, participatives ou exploratoires, à l’échelle d’un lieu ou d’un territoire. À la frontière des arts électroniques et numériques (dont le collectif rassemble quelques éminentes figures que nous ne nommerons pas, puisqu’elles ont choisies de se fondre dans la signature collective), ∏-Node s’appuie sur les techniques analogiques et numériques de la transmission FM, du streaming, des ondes courtes ou des phénomènes électromagnétiques, afin de construire des réseaux temporaires faits de modules émetteurs et récepteurs, et de générer des flux sonores dans lesquels le public est invité à s’immerger.

Dans le cadre de la programmation Bande Originale, proposée par le collectif MU le long du canal de l’Ourcq entre Paris et la Seine-Saint-Denis cet été, ∏-Node déploiera sa radio singulière, qui est à la fois performance sonore, flux radiophonique continu, atelier d’expérimentation « open-source » et tentative de réappropriation technologique. En plusieurs endroits le long du canal de l’Ourcq, ∏-Node installera ses émetteurs et ses « pi-box » (qui gèrent les flux de données de données via des mini-ordinateurs Raspberry-Pi), notamment au Centre National de la Danse de Pantin, pour une performance continue et dispersée dans tout le bâtiment le 26 juillet. Le public sera invité à déambuler dans le labyrinthe vertical du CND, radio en main, au fil des ondes générées par le dispositif.

Le 2 août, l’intervention de ∏-Node à Bande Originale prendra la forme d’un studio radio temporaire, accueillant dans le Parc de la Villette une journée de discussions sur les enjeux actuels de la radio (notamment la question de la Radio Numérique Terrestre). On pourra aussi explorer les alentours à l’écoute, chaque maison « folie » du parc étant transformée en émetteur d’un signal différent.

  • La programmation Bande Orginale se poursuit jusqu’au 10 août le long du canal de l’Ourcq, le programme complet est à consulter sur le site dédié.
  • En attendant le 26 juillet, nous vous invitons à consulter le site p-node.org qui, lorsqu’il ne sert pas d’extension numérique aux déploiements du collectif, diffuse certaines des aventures sonores de ses membres et amis sous la forme d’un stream permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *