La Semaine du Son et la radio

La Semaine du Son est une opération culturelle créée en France en 2004, qui a récemment essaimé au Québec (c’était en novembre dernier), et qui chaque année se développe un peu plus dans les régions de l’Hexagone. Rendre visible, au sens événementiel, la question du son dans nos vies, est son objectif principal. Au rendez-vous : projections, conférences, ateliers pour les enfants, concerts, rencontres avec des acousticiens, architectes, musiciens, etc.

(cc) Dean Shareski - flickr

(cc) Dean Shareski – flickr

En cherchant pour Syntone à distinguer parmi les nombreuses manifestations celles qui collent le plus à notre sujet ~ la radio ~, nous remarquons un fil conducteur autour de la présence de Raymond Murray Schafer, père de l’acoustic ecology, invité d’honneur de cette édition 2010, qui donnera des conférences un peu partout, et Yann Paranthoën, documentariste radiophonique décédé en 2005, par l’intermédiaire du livre-CD-DVD Yann Paranthoën, l’art de la radio édité par Phonurgia Nova, dans lequel un CD reprend Questionnaire pour Lesconil, construit d’après les études du même Murray Schafer.

Nous rappelions la genèse de cette œuvre dans un article en octobre dernier. En 1975, un groupe de chercheurs canadiens emmené par Raymond Murray Schafer au sein du World Soundscape Project visitait cinq villages d’Europe dont Lesconil, petit port du Finistère Sud. Leur but était de recueillir le paysage sonore des lieux par des enregistrements et des relevés d’écoute, ainsi que des entretiens avec les habitants.

Cinq ans plus tard en 1980, Yann Paranthoën voulut savoir si le paysage avait changé et y promenait deux magnétophones : l’un pour faire entendre aux habitants les mêmes questions de Murray Schafer, l’autre pour recueillir leurs réponses et courir la grève à la recherche des signaux acoustiques de leur milieu de vie. Il constatait par exemple l’abandon de la criée à voix haute, l’augmentation du bruit de fond automobile et aérien qui s’était mis à masquer certains sons, la survivance, au contraire, d’autres empreintes sonores particulières (la fameuse “vache”). Prix Italia 1980, Questionnaire pour Lesconil reste un essai radiophonique essentiel pour comprendre les relations qu’on entretient consciemment ou non avec son environnement sonore.

Phonurgia Nova présentera sa publication à Paris les 12 et 15 janvier, à Arles le 20 janvier (cliquez sur les villes pour les informations pratiques). Le 15 janvier encore, mais à Bruxelles cette fois, l’Atelier de création sonore radiophonique organisera une écoute de Questionnaire pour Lesconil en même temps qu’une rencontre avec Murray Schafer introduite par la documentariste radio Kaye Mortley. À Marseille, le Questionnaire ainsi que le film de Pilar Arcila, Yann Paranthoën, au fil du son (également présent sur l’édition Phonurgia Nova), seront diffusés le 21 janvier par l’association Aède Productions, qui organise également d’autres rencontres autour de la création radiophonique : avec Marianne Binard, productrice belge, le 18, et avec Guy Senaux, ancien chef opérateur du son à Radio France et pionnier du multicanal, le 20. De Marseille, revenons à Arles, où Phonurgia Nova propose les 23 et 24 janvier un atelier sur l’“art d’être une voix à la radio” par le producteur Jack Vidal ainsi que, du 20 au 24, des promenades en “bus d’écoute”. Et finissons à Paris, où le palmarès du dernier concours Phonurgia Nova (dont nous avons un peu parlé ici) sera donné à entendre en la présence du président du jury Daniel Deshays le 14 janvier.

Tout est dans le désordre ? Bon, d’accord, mais il fallait bien trouver un fil conducteur ! Retournez cliquer sur la ville de laquelle vous êtes le plus proche et (re)perdez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.