La Croche Oreille : plongée acoustique dans l’art contemporain

Les amatrices et amateurs francophones d’art sonore ont certainement déjà pris l’habitude d’écouter Supersonic sur France Culture ou Bab-el-Watt sur Radio Pays d’Hérault. Ajoutons dans leur besace acoustique un autre programme, diffusé sur l’antenne communautaire francophone CKRL de Québec : La Croche Oreille

Ear?

EightBitTony, « Ear? », Creative Commons by-nc.

La Croche Oreille donne à entendre l’art sonore dans toute sa diversité, de la composition musicale au design sonore en passant par les installations et autres performances – peu de créations réalisées pour et par la radio ici, mais des œuvres issues du milieu artistique, de plus en plus intéressé par le medium sonore, jusque là peu utilisé. L’émission est notamment liée à l’actualité du centre Avatar, l’une des rares structures nord-américaines entièrement consacrées à l’art audio et électronique et ce depuis 1993 : elle a en effet été co-fondée par Myriam Lambert, artiste membre d’Avatar, et Jean-Pierre Guay, qui animait auparavant L’Aérospatial, un magazine radio dédié à la création visuelle. Elle est aujourd’hui animée par ce dernier en compagnie du chroniqueur culturel Gaëtan Gosselin.

Émission présentant la saison 2015.

Privilégiant les extraits sonores plutôt que la discussion, l’émission offre une fenêtre sur la création contemporaine québecoise, avec des monographies régulières d’artistes et musicien·ne·s électroacoustiques : une émission a par exemple été consacrée à la récente commande de 36 sculptures (notamment sonores) par la ville de Québec, une autre à la « transcription sonore des paysages » par le compositeur Christian Calon. La Croche Oreille diffuse également des programmes autour de parutions choisies, anciennes ou récentes : sélections issues du label Ambiances magnétiques il y a vingt ans, ou du plus que trentenaire magazine Musicworks, par exemple. Enfin, elle propose des thématiques historiques, notamment consacrées aux femmes pionnières et autres expérimentatrices ou au compositeur états-unien Henry Cowell – mais fait aussi dans la prospective, avec ce programme autour des arts sonores de demain selon Nicolas Jobin.

Émission consacrée aux performances autour du cri.

Si l’on ne partage pas, loin s’en faut, la conception de l’art comme outil de « réenchantement » du monde, La Croche Oreille ouvre une intéressante perspective sur l’évolution des pratiques artistiques et la part que le sonore y prend aujourd’hui – et elle donne à entendre un pan important de la création contemporaine autrement peu audible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *