France Culture : comme un faux contact

Un pas en avant, trois pas en arrière… Les deux nouvelles émissions de France Culture qui nous avaient enthousiasmés cette année pourraient prendre un sacré coup de bambou à la rentrée prochaine.

(cc) Benjamin Tong - flickr

(cc) Benjamin Tong – flickr

Ce lundi 21 juin, Thomas Baumgartner aura beau recevoir à la Scam le Prix Découverte de l’année pour les Passagers de la Nuit, ceux-ci se verraient amputés de la moitié de leur temps d’antenne quotidien à partir de septembre ! Une mauvaise nouvelle pour les nombreux producteurs délégués qui en sont les artisans. Dans ces mêmes conditions, les Mythologies de poche de la Radio du vendredi soir ~ ces longs entretiens autour d’archives fondatrices de l’expression radiophonique ~ seraient-elles condamnées ?

Quant à Mégahertz, l’hebdo du samedi qui parle de radio (et des autres radios ~ faut-il y chercher une part d’explication ?)… elle serait carrément supprimée ! Profonde déception que de perdre cette émission certes spécialisée, mais qui avait été pensée pour se déployer sur deux saisons.

Si cela se confirmait, le saquage des deux bonnes surprises de cette année, qui avaient apporté pas mal d’air frais dans la grille d’une chaîne culturelle par ailleurs souvent rigide, témoignerait d’un grand manque de flair de la part de la direction.

N’hésitons pas à apporter notre soutien inconditionnel à Thomas Baumgartner, Joseph Confavreux et leurs équipes en laissant des commentaires sur leurs pages web, et puis surveillons la fin de saison qui devrait contenir son lot de feux d’artifice.

9 Réactions

  • A priori, beaucoup de  radios nationales tendent à être sérieusement recadrées. par leurs gouvernances internes, ou par des recadrages politiques externes  dont on se passerait bien tant ils mettent des couvercles plombants à ce qui aurait pu ou dû être de grands bols d’air.

     

    GM

  • Marie J. dit :

    ça c’est de l’accroche qui tue !

  • robic dit :

    Perso, je ne regretterai pas « Les passagers de la nuit » (juxtaposition de vignettes style Arte radio). Je préférais, et de très loin, « Surpris par la nuit », autant par le style que le contenu.

    Les « mythologies de poche » : me donnent le cafard quand elles montrent le temps béni où des gens cultivés et pleins d’humour, des comédiens, des écrivains… s’occupaient de radio en se moquant de l’agenda économico-politique

    « Megahertz  » : intérêt inégal. Pas indispensable mais mieux que bien d’autres émissions.

    Je viens d’écouter « Du temps que les poètes faisaient la radio » = cafard…

  • loïc dit :

    Peut-être qu’en étant diminué de moitié, il y aura moins voire plus du tout de rediffusion. Ce qui au final reviendra au même. 

  • jlb dit :

    Encore une radionouvelle énervante.

    Les passagers de la nuit, j’aimais beaucoup l’émission du vendredi. Les autres, je les picorais je les zigzaguais à la recherche de pépites sonores, mais j’aimais moins.

    Mégahertz c’était bien. Avec forcément des écarts en fonction des sujets

    Merci quand même pour ces nouvelles

  • jacques dit :

    Je pense être victime d’un mauvais sort vaudou ou autre: comme par hasard, les deux émissions que je préfère sur FC passent à la trappe ou presque ce qui était déjà le cas avec « De bouche à Oreille » de Renée Elkaïm-Bollinger que j’adorais.Désormais j’afficherai une indifférence marquée pour les émissions que j’aime. On verra ce que ça donne. Mais non je ne suis pas parano….

  • eole dit :

    quelle déception!!!

  • Jay dit :

    On veut vraiment saboter la fiction sonore en France… C’est déplorable !

  • eole dit :

    aïe aïe aïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *