Femmes au mégaphone

71% de podcasts exclusivement masculins sur une plateforme populaire1, 82% d’hommes programmés dans les festivals de musique2, un nombre comparable de femmes et d’hommes employé⋅e⋅s dans le secteur radiophonique en Grande Bretagne, mais une majorité de voix masculines derrière les micros3 : dans le son comme dans les autres milieux, l’égalité hommes/femmes reste largement à conquérir. Ces dernières années, de multiples initiatives ont émergé, essentiellement dans le monde anglophone, pour donner toute leur visibilité et leur audibilité aux femmes dans la création sonore, radiophonique et musicale. Petit tour d’horizon des principaux collectifs.

sharkhats_loud_CC_by_nc

Sharkhats, « Loud », Creative Commons by-nc

Radio et podcasts

  • Radiorageuses : « nébuleuse des émissions radiophoniques de féministes, gouines, trans, femmes » sur des radios associatives non commerciales françaises (Radio Canut, Radio Galère, Radio Kaléidoscope, Fréquence Paris Plurielle, Canal Sud, Radio d’ici, Radio Zinzine). Une présentation des différentes émissions par elles-mêmes est écoutable ici.
  • Women in Podcasting : liste fondée par Marina Martinez en 2007, recensant les podcasts existants ou passés de femmes (sur la base du genre, et non du sexe biologique).
  • Women Hosted Podcasts : liste comparable, accompagnée d’un état des lieux sur la disparité hommes/femmes dans le milieu du podcast, par Julie Shapiro, qui dirige l’unité de création audio de la radio nationale australienne ABC.
  • Bitch Media : organisation féministe visant à « produire et encourager une réponse féministe engagée et critique aux médias de masse et à la culture populaire ».
  • Sound Women : réseau britannique institutionnel regroupant plus de 1000 membres et visant à promouvoir la place des femmes dans la radio britannique.

Création sonore et électronique

  • female:pressure : réseau international de femmes dans les milieux de la musique électronique et des arts numériques, proposant une base de données de musiciennes, compositrices, DJ, artistes visuelles, chercheuses… Un blog, V I S I B I L I T Y, a également été mis en place pour publier spécifiquement des représentations visuelles de femmes dans ces métiers et contrer une imagerie sinon majoritairement masculine.
  • Feminatronic : un projet indépendant pour « célébrer la créativité éclectique des femmes dans la musique électronique ».
  • Her Noise Archive : ressource en ligne fondée en 2001 par Lina Džuverović and Anne Hilde Neset et réunissant des matériaux sur l’histoire de la musique et du son en relation avec le genre.
  • Polyphones : « un espace de visibilité créé pour les femmes, dans le champ de l’expérimentation sonore et musicale », réunissant Dinah Bird, Marie Lisel, Gaël Segalen, Valérie Vivancos et Christine Webster – là aussi, l’un des rares collectifs francophones, tout récemment créé.
  • Women’s Audio Mission : structure basée à San Francisco, « pour la promotion des femmes dans la production musicale et les arts enregistrés ».
  • Her Beats : blog de la DJ et écrivaine Dana Dramowicz autour des femmes dans la musique électronique.
  • Ekho Female Sound : une archive en évolution pour mettre en valeur le travail des femmes dans l’art sonore.

Micro-sélection de sons et d’articles

L’on espère bien pouvoir prochainement ajouter davantage de sources francophones dans cet aperçu… N’hésitez pas à nous signaler d’autres initiatives dans les commentaires !

Notes :

1 Étude de l’application mobile Stitcher en 2013 sur ses 100 podcasts les plus populaires.
2 Étude de female:pressure en 2015.
3 Constat de l’organisation Sound Women.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *