Réflexions

Quand la radio trompe l’oreille. Petite histoire des faux-semblants radiophoniques, épisode 1 : les années 1920.

Quand la radio trompe l’oreille. Petite histoire des faux-semblants radiophoniques, épisode 1 : les années 1920.

Par

Quand la fiction fait l’évènement en passant pour le réel : retour, sous forme de feuilleton, sur près d’un siècle de faux-semblants radiophoniques, en nous en tenant aux pièces qui ont une visée artistique et qui questionnent les formes médiatiques, pour écarter, quoique les frontières soient parfois poreuses, ce qui relève de la propagande ou de la blague.

« Je prends le temps d’ouvrir un tiroir sonore » : petite histoire de la fiction jeunesse

Par

Évoquez la fiction sonore pour les enfants et aussitôt les yeux s’allument : chacun⋅e se remémore quelques écoutes qui ont marqué son enfance. Mais tentez d’en dresser une chronologie ou d’en esquisser un tour d’horizon, et c’est une autre affaire : on glane beaucoup de silences et de points d’interrogation avant de tomber sur des veines fertiles.

À la recherche du temps présent

Par

« Messe pour le temps présent » de Pierre Henry et Michel Colombier (1967) fut une révolution auditive pour plusieurs générations d’oreilles. En 2015, Thierry Balasse et la compagnie musicale Inouïe s’attaquent à ce mythe de la musique du XXe siècle, en le faisant jouer par des instrumentistes sur scène, au plus près des sons de l’époque.

La radio a le temps

Par

Du lever au coucher, de top horaire en rendez-vous, la radio est là pour rythmer nos journées. Reine du direct, « média de l’immédiat », elle sait aussi jouer du différé et « re-monter » le temps. Faisons ensemble un petit tour de la question du temps à la radio.