Notules

Rétrospective 2016

Par

Petit bilan des évolutions et publications de Syntone au cours de l’année qui vient de s’écouler, histoire de bien aborder 2017.

Pour que Syntone continue

Par

La fin de l’année arrive et Syntone est face à un gros déficit. Votre contribution, même symbolique, est utile. Chacun et chacune décide en fonction de ses moyens et de la valeur qu’elle ou il accorde à notre aventure éditoriale.

Radio Revolten ~ 30 jours pour l’amour de l’art radiophonique

Par

Du 1er au 30 octobre 2016 à Halle-sur-Saale en Allemagne, le festival Radio Revolten donne à l’art radiophonique une exposition toute particulière. Durant 30 jours et 30 nuits vont se succéder performances artistiques, installations, débats, radio libre et un colloque universitaire pour couronner le tout.

Arles, ville d’art (radiophonique) et d’histoires (sonores)

Par

Du 5 juillet et jusqu’au 4 août 2016, l’association Phonurgia Nova fête ses 30 ans chez elle à Arles. Ce festival unique, intitulé « Rewind », est l’occasion d’un grand rembobinage pour déballer « 30 ans de sons » en « 30 jours d’écoute » et confronter les traces du passé à la création actuelle. Syntone participe à l’événement, à travers deux séquences de réflexion autour de la critique et de la radio libre les 16 et 17 juillet.

Des dictionnaires de la radio et du son

Par

À l’occasion du lancement de notre « petit lexique récréatif de la création sonore et radiophonique », qui paraît au fil de l’eau dans les Carnets de Syntone, nous vous proposons ici une sélection, présentée par ordre chronologique, de dictionnaires, répertoires et autres glossaires entièrement consacrés à la radio et au son.

Quand le son se raconte

Par

Dire que le son autre que musical est maintenant reconnu comme champ d’études à part entière, ce serait aller un peu vite en besogne. Mais force est de constater que la pile de livres à lire sur la question grandit de plus en plus vite. Simultanément, des initiatives fleurissent pour parler du son en sons : petite sélection de podcasts où se racontent le sonore et l’écoute.

Le documentaire sonore dans le miroir des générations

Par

Le 18 mars 2016, la quatrième journée de l’Addor a multiplié les passerelles entre « la génération magnétique et la génération numérique ». Chacun·e était invité·e à réfléchir sur les conséquences de l’évolution des modes de production, de diffusion et d’écoute du documentaire sonore.

Le chant du cygne d’Escoitar

Par

C’est à un étrange enterrement numérique que le collectif Escoitar nous a convié·e·s en janvier 2016. L’auto-destruction organisée de sa collection sonore sur l’environnement naturel et culturel de Galice nous interroge sur notre rapport à la mémoire et à l’usage des technologies de conservation et de partage sur le web.