Bab-el-Watt, sons sans étiquettes

Anticipant le grand vide spatio-temporel des fêtes de fin d’année, Syntone dépose dans la besace acoustique de ses lectrices/teurs de quoi se passionner les oreilles plusieurs heures durant avec Bab-el-Watt, une émission de Jean-Kristoff Camps sur l’antenne associative de Radio Pays d’Hérault (rediffusée sur la toute aussi sympathique Radio Bartas). Jean-Kristoff Camps, musicien et compositeur, est la moitié du duo de musique électroacoustique Kristoff K.Roll – l’autre moitié étant Carole Rieussec, qui réalise notamment la rubrique audio de la revue de créations expérimentales Revue & corrigée, Wi watt’heure, dont le titre rime joliment avec l’émission de RPH.

Chaque premier lundi du mois à 20h sur la FM et à toute heure dans le lecteur audio sur la page de l’émission, Bab-el-Watt part explorer les multiples territoires de la création sonore, avec le même principe que le duo applique dans la composition : décloisonner les sons, faire voisiner des formes qu’ailleurs on prendrait soin de séparer, « qu’elles soient vocales, instrumentales, électroacoustiques ou travaillant le son fixé (anecdotique ou abstrait), improvisées ou écrites ».

justin_lynham_listen_carefully_CC_by_nc

Justin Lynham, « Listen carefully », CC by-nc, d’après l’œuvre de John Baldessari : Beethoven’s Trumpet (With Ear)

Ni playlist de musiques nouvelles ni cours sur l’avant-garde, l’émission se fraye un singulier chemin dans le paysage radiophonique : on y entend aussi bien de vivants commentaires musicologiques par divers compositeurs, qu’une programmation en lien avec des festivals de création musicale et vocale contemporaines comme Sonorités ou les Instants sonores, en passant par des émissions thématiques sur la parole en musique ou, dernière en date, les instruments détournés de leur pratique première.

« Parcours d’écoute » et « parole militante », Bab-el-Watt entend résister en actes aux formatages radiophoniques et culturels , et ouvrir, par le sonore, de nouveaux espaces de musique et de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *