Assez d’ACR

La rentrée qui s’annonce sur France Culture est pour l’instant celle de tous les dangers pour la création radio. Avec les Passagers de la nuit de Thomas Baumgartner radiés de la grille1, c’est aussi l’Atelier de Création Radiophonique qui est spectaculairement remis en cause.

À compter de septembre, l’ACR est donc supprimé… aux trois quarts puisqu’il n’aura plus qu’une périodicité mensuelle et non plus hebdomadaire. Pas de disparition totale, donc, comme le laissaient entendre les rumeurs ou la notule actuellement en ligne sur Wikipédia. En poste depuis dix ans, les deux producteurs de l’ACR sont remerciés sans que pour le moment un remplaçant n’ait été désigné. Frank Smith devrait se voir confier une émission (littéraire) dans la nouvelle grille, au contraire de Philippe Langlois qui quitte la chaîne. Décision assez abrupte et inattendue pour l’émission-icône qui venait de fêter en 2009-2010 ses 40 ans d’existence2 ~ la doyenne de Radio France après Le Masque et la Plume sur Inter. Elle intervient dans un contexte de crise larvée au sein d’une station où le directeur Olivier Poivre d’Arvor, en poste depuis moins d’un an, semble vouloir imprimer sa marque plus rapidement et fortement que prévu.

(cc) Leo Reynolds - flickr

(cc) Leo Reynolds – flickr

La grille 2011-2012 sera donc très remaniée, ce qui a contraint certains producteurs au départ, alors que beaucoup ont craint pour leur place. “Fatalisme assez morose”, “souffrance et inquiétude” sont les sentiments les plus répandus dans les couloirs de la Maison Ronde, si l’on en croit nos sources. Mais comme c’est souvent le cas sur Culture, la grogne a du mal à dépasser le capiton des studios malgré les communiqués de presse des syndicats ~ la CGT a par exemple demandé le respect “des salariés dans leurs droits et leur dignité” ainsi que celui “des antennes et du service public”, dénonçant avec l’intersyndicale un “management brutal” qui aurait tendance à se banaliser à Radio France3. Pour en savoir plus sur la vision d’OPA sur ce que doit être une radio culturelle de service public, il faudra donc attendre la programmation définitive, la conférence de rentrée et les déclarations publiques.

Si l’affaiblissement de l’ACR n’augure rien de bon pour son avenir ~ il sera d’autant plus facile de le supprimer lors des prochaines saisons qu’il n’est plus diffusé qu’une seule fois par mois ~ il ne constitue pas forcément une attaque directe contre la création radiophonique. Il est plutôt une des premières conséquences d’une certaine culture… de l’audience qui s’est installée à Culture ces derniers mois. Les résultats médiamétriques sont observés et diffusés en interne avec une régularité inédite, dit-on, et serviraient de plus en plus de baromètres d’appréciation. On reproche à l’ACR son écoute trop faible (dix mille auditeurs) et un nombre de podcasts moyennement élevé. Pour le nouveau directeur, une des raisons de cette confidentialité relative tiendrait à sa place dans la grille : diffusé le dimanche soir à 23h, l’ACR, pas assez visible, souffrirait d’isolement. La décision de le reprogrammer au même horaire en semaine et seulement une seule fois par mois peut paraître du coup assez curieuse… Le coût de fabrication de l’émission aurait également joué un rôle ~ idem pour les Passagers de la nuit ~ au moment où la chaîne annonce des recrues de renom (Frédéric Taddéi) et se lance dans une ambitieuse série de portraits de “villes-mondes” diffusée pendant deux heures… le dimanche.

“Il est impossible que l’Atelier disparaisse, même sur un long terme”, assure Irène Omélianenko, récemment nommée conseillère en charge du documentaire et de la création radiophonique.

L’ACR est un territoire prestigieux, vital pour France Culture. Je me sens personnellement responsable de l’héritage de René Farabet. Il va juste changer de couleur, proposer d’autres brassages. Cette saison constituera comme une pause réflexive“, conclue l’ex-productrice de Sur les Docks, dont on ne peut douter de l’attachement à la création radio.4 L’ACR va donc épisodiquement intégrer la case laissée vacante par les Passagers de la nuit (du lundi au vendredi 23h). Ce créneau est entièrement repensé et annoncé comme spécialement dédié à la créativité, sous le générique ~ assez ironique ~ des “Ateliers de la création”. S’y succéderont donc au fil des jours deux heures de documentaire, de la fiction contemporaine, l’ACR, les entretiens de Thomas Baumgartner et un magazine hybride aussi profus que les Passagers.5 Présenté comme un espace de liberté au contenu gardé secret, ce dernier sera ouvert à tous les genres et mêlera en direct les formes élaborées, les performances, etc. Il devrait s’afficher franchement dans les marges des productions radiophoniques classiques, là où désormais (se) repose l’ACR

1 Lire sur Syntone Les Passagers restent sur le quai.

2 Lire sur Syntone 40 ans d’Atelier de Création Radiophonique.

3 Cf. sur le site de la CGT-Radio-France les tracts syndicaux Grilles d’été et de rentrée, les chaînes font leur marché, les salarié-e-s en font les frais et Arrêtons les coteries

4 Lire aussi sur Syntone Irène Omélianenko, son terrain pour un univers.

5 Lire aussi le communiqué du 16 juillet de la direction de France Culture La création radiophonique sur France Culture à la rentrée 2011.

4 Réactions

  • Stéphane dit :

    je connais France Culture depuis que j’ai 10 ans! aujourd’hui j’en ai 37….ça vous donne une idée depuis quand j’écoute cette radio;et puis ce qui m’a fait adorer et écouter cette radio, c’est justement l’ACR! quand j’avais 10 ans, je suis tombé sur l’ACR en écoutant la radio et j’ai adoré et immédiatement écouté tous les dimanches quand c’était l’heure de l’ACR! avant, il passait de 20h30 à 22h30 les dimanches et je me rappelle quand c’était René Farabet ,ensuite j’ai pris de l’âge et je me souviens que c’était Philippe Langlois et Franck Smith. j’ai déjà regretté que les heures changent. plus tard je crois que c’est passé de 21h00 à 22h30 et quand c’était géré par Philippe Langlois et Franck Smith, je crois que c’était de 22h30 à 0h00 ou de 23h00 à 0h00 je sais plus. ensuite on se met à en passer les mercredi alors que j’avais pris l’habitude de le mettre le dimanche, mais plus tard, on l’a carrément baissé à un seul par mois !! :( je suis comme ce site, j’en arrive à avoir trop la haine car pour moi, l’ACR est l’émission qui m’a fait découvrir France Culture et c’est aussi mon émission fétiche et si ils le suppriment, je vais avoir trop la haine! là il passe plus qu’une fois par mois et seulement une heure contre tous les dimanches et deux heures avant! je leur ai demandé plusieurs fois par mail pourquoi ils le réduisaient jusqu’à ne plus le passer mais j’ai l’impression de les saouler car on m’a plus ou moins répondu au départ et même si je suis pas insistant, on me répond plus jamais quand je repose d’autres questions…

  • omelianenko dit :

    Bonjour Stéphane,
    Syntone m’a transmis votre message. Je ne pourrai peut être pas répondre à toutes vos questions mais vous pouvez me joindre sur le mail que j’indique.
    Bien cordialement,
    Irène Omélianenko

    • Stéphane dit :

      merci beaucoup Irène d’avoir pris la peine de me répondre, c’es très gentil et en fait j’aurais pas spécialement d’autres questions à vous poser car j’ai plus ou moins mes réponses, à savoir que l’ACR est pas encore carrément fermé. même si je suis dégoûté que l’ACR soit réduit, tout ce que je souhaite c’est qu’il ne ferme pas définitivement. je suis désolé de pas vous avoir répondu sur votre mail car j’ai cherché au dessus, et je ne l’ai pas vu :) mais pas grave en tous cas je vous remercie encore car si je ne me trompe pas, vous êtes plus ou moins la doyenne de l’ACR car je crois que c’est vous qui le gérez
      très cordialement

  • Stéphane dit :

    je réitère le message :) je viens de trouver dans mon adresse mail la vôtre :) je vous en remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *